dimanche, décembre 03, 2006

Ray Charles


Après toutes mes activités; j'ai eu le temps de regarder le DVD sur la vie de Ray Charles. Ouf... un bon 2h30!

Je ne suis pas une fan de cette icône, mais dès le début du film: la musique m'a transportée; je devrais peut-être ajouter quelques CD à ma discographie?


Ray Charles, c'est d'abord un mythe : cinq décennies de succès, une carrière musicale exceptionnellement riche, féconde et diverse, émaillée de dizaines de classiques qui ont fait le tour du monde et inspiré des générations de jeunes artistes.


Mais derrière cette image légendaire se profile l'histoire émouvante, méconnue, d'une vie ? l'itinéraire d'un homme qui réussit à surmonter ses handicaps et ses drames personnels, à s'en inspirer en se réappropriant brillamment tous les styles musicaux, du jazz au country & western en passant par le rhythm & blues, le rock et le gospel.



Je crois que c'est ce qui m'a le plus touchée, cette faculté, à force de se faire dire de faire SA propre musique; il l'a fait!


Cette ténacité déjà éprouvée depuis la perte de son petit frère, la perte de sa vue, les amis plus ou moins fidèles ou profiteurs et surtout: le racisme dans certains États!


Je n'excuse en rien sa vie de débauche et qui n'a jamais fauté? Bref: j'ai adoré découvrir ce personnage, j'aimais déjà sa musique sans en posséder à la maison et je trouve que Jamie Foxx a rendu une prestation plus que géniale! Voilà!

27 commentaires:

cassy a dit…

J'ai vu le film au ciné quand il est sorti ily a 18 mois. Très beau film. la musique te transporte dès les premières images. Grand film, grand artiste!

Beo a dit…

Cassy * Oui; ça m'a fait exactement le même effet, au point que j'ai grande envie d'acheter un CD ou deux! ;)

miss lulu a dit…

j'ai moi aussi beaucoup aimé ce film. faudrait que je le revois, d'ailleurs.

Lancelot a dit…

J'aime bien Ray Charles. Je possède au moins une bonne vingtaine de ses CD. Et j'ai pu assisté à l'un de ses spectacles à Las Vegas lors une de mes visites à ma famille.
Mon morceau préféré ? Georgia in my mind.

Tangerine du Québec a dit…

Mais j'ai pas vu ce film?!

Beo a dit…

Miss Lulu * Je crois bien que dans un moment, j'aimerais aussi le revoir ce film. J'adore voir l'environnement et les anciennes voitures de ces années-là ;)

Beo a dit…

Lancelot * C'est aussi un de mes morceaux préféré que j'ai bien reconnu dans le film. Sinon; je connais comme tout le monde, sans plus. C'est pour ça que ça m'intéresse d'élargir ma collection ;)

Tu l'as vu en spectacle? Wow! Faut dire qu'il est mort juste en 2004.

Beo a dit…

Tangerine * Comment? T'as pas vu ce film? ;)

looange a dit…

Un autre film que je dois louer ;) Ça en fait la :)

delphilou a dit…

J'ai aussi bien aimé ce film que je vais surement revoir.
Les décors et costumes années 50 la décennie de mon enfance quoi, me rappelle toujours de bons souvenirs

genevieve a dit…

J'ai beaucoup aimé le film Ray mais si tu as aimé toi aussi, alors je te conseille le film Walk the Line (pas le même genre musical mais le même genre de prestations). La vie de Johnny Cash interprétée avec beaucoup de talent par Joaquim Phoenix ainsi que la pétillante Reese Whiterspoon (son meilleur film). Bref ... de grands moments de plaisir ces films biographiques :)

marie.l a dit…

rien que déjà pour la musique je me le regarderai, j'adore l'écouter...
Bon début de semaine Béo

Lux a dit…

Wow! Beaucoup de choses à voir et entendre: Ray(les photos sont très belles Béo!) + Walk the line (j'ai le CD: extraordinaire)
Je vous en conseille un DVD, à voir absolument: «Cotton Club» fait en 1984.
Excellente reconstitution des boîtes de jazz à Harlem en 1928. Images extraordinaires, danseurs superbes, musique merveilleuse. Quel bel achat j'ai fait!

Beo a dit…

Looange * J'avoue que je suis à un rythme de 2 par semaine... pour 6 francs. Mais Hier; ça ma mis pas mal tard pour faire le souper, le bain et tout le reste! :)

Beo a dit…

Delphilou * Oui; les décors me ramènent aussi à mon enfance même si l'histoire commence avant ma naissance, hihihhihi!

Beo a dit…

Geneviève * Oui; c'est prévu ce film aussi mais j'essaie de varier parce que 2 de suite dans le même genre; je risque de pas apprécier à sa juste valeur le 2e ;)

Beo a dit…

Mariel * Magnifique sa musique! Dis-donc toi; t'es rendue derrière un juda? Hihihhi!

Beo a dit…

Lux * Ah... Cotton Club; je note! C'est pas pour dire: mais il se fait de très belles choses en cinéma, quand on sait choisir ;)

Lux a dit…

Exact!
Depuis quelques jours, Cinéma Paradiso a été présenté plusieurs fois à la TV...Hier à Radio-Québec, ils ont repassé «Alexandre le bienheureux» Jouissif

Lancelot a dit…

Je l'avais vu en spectacle en 1994 à Las Vegas, donc 10 ans avant sa mort.

Beo a dit…

Lux * Cinéma Paradiso c'est avec Jim Carey? Si oui: je l'ai en DVD et j'adore!

Beo a dit…

Lancelot * Ah ok! Je croyais que c'était plus récent. Parce qu'à la fin du film; ils nous montrent le vrai en 2004, quelque temps avant sa mort.

Nour a dit…

héhé! C'est un des premiers films que moi et Issam on a écoutés ensemble et depuis c Le film d'Issam, il aime beaucoup! Super bon !!! Chow Nour XxX

Lux a dit…

Béo tu as raison pour l'acteur de Cinéma Paradiso, mais Jim Carey c'est son nom américain. Pourrais-tu mettre des photos de Carey? (héhé)
En France ils l'appellent Phil Blacky [alias Philippe Noiret]. Dieu sait pourquoi.

Beo a dit…

Nour * C'est le fun ça; moi je reprends un gros retard accumulé depuis 5 ou 6 ans! Avec mon site de location; ça vaut vraiment le coup et les jeudis soir, Posit était pas là: j'ai pris l'habitude d'en regarder un ensuite si il aime le style: on le regarde une 2e fois ;)

Beo a dit…

Lux * Hein??? Pourquoi ils changent son nom en France??? Y a vraiment rien à voir avec Philippe Noiret et puis il est Canadien hein!!! Important ça! ;)

Beo a dit…

Ajout... en ce 16 décembre 2006, AHMET ERTEGUN Le fondateur du label Atlantic, qui a imposé Ray Charles, est décédé. Il était aussi un grand ami de Claude Nobs qui lui est le fondateur du Montreux Festival Jazz.

Respect!


http://www.lematin.ch/nwmatinhome/nwmatinsortir/musique/le_montreux_jazz_perd.html