lundi, décembre 11, 2006


Comment allier un matin givré et givrant et des bureaux surchauffés quand on choisi comment s'habiller? Dur dur! Ce qui nous tient au chaud au départ de la maison, nous fait mourir de chaud le reste de la journée. Une savante logistique est indispensable. Savoir bien se couvrir pour la route avec des possibilités d'allègement en cours de journée selon l'endroit.

Parfois, je vais au lit avec des idées de bonnets, gants, bottes pour me retrouver au matin avec beaucoup moins en fait. Il faut juste consulter le thermomètre pour s'ajuster.

Souvent on doit mettre nos manteaux, vestes, sacs à main et autres trucs en tas, les uns sur les autres. Dans ces moments-là: on ne chipote pas avec des collants, des chaussures de rechange, etc! On y va au plus simple. Un de mes trucs, comme ce matin où je devais marcher un bon 10 minutes au froid, est de bien habiller le bas du corps, pour le haut: un petit top estival, une veste de laine et le manteau coupe vent, une écharpe et pour la première fois cette année: des gants! Comme ça; rendue dans les bureaux surchauffés je suis comme à moitié vêtue chaudement et à moitié pas, hihihi! Parfois; j'ai la possibilité d'enlever les chaussettes pour être pieds nus dans les chaussures. Ce sont des petits détails qui ont leur importance car ils peuvent pourrir une journée, il est donc important de savoir à l'avance si on peut ouvrir des fenêtres, si c'est seulement la climatisation donc: brrrrr! Ou bien si c'est réellement des saunas!

Par exemple, la semaine passée: je me voyais avec mes bottes de caoutchouc vu la forte pluie. En plus selon la pluie et le vent... j'ai une fuite qui fait que l'eau arrive sur le pied qui est sur la pédale des gaz... vachement plaisant! Finalement: je suis partie en chaussure d'automne soit: petits mocassins en suède.

À propos de cette fuite, mon pare-brise est aussi givré de l'intérieur! C'est plus long d'avoir une vitre propre et ça fait des coulisses!!!

Tout ça pour vous dire que j'aurais bien aimé étrênner mes bottes neuves! Trop encombrantes un coup sur place, snif! Il y aura d'autres occasions vous me direz! Eh oui!

13 commentaires:

Gabbel a dit…

Impressionnantes tes bottes !!
Et j’adore les deux paires de ballerines à gauche !
Et emporter une petite paire de chaussures au boulot, tu ne pourrais pas ?
Ca me rappelle mon enfance, du temps où il y avait encore de la neige en Belgique à partir de novembre … on allait en grosses bottes à l’école et là-bas on se changeait et on mettait nos pantoufles emportées avec !
Hihihi, je revois encore l’alignement des bottes et bottines dégoulinantes près du chauffage ;-)

Beo a dit…

Gabbel * Sont pourtant toutes simples mes bottes, hihihihihi! Elles peuvent aller pour ici mais je me vois mal dans la "vraie" neige avec! En fait j'ai une paire toute spéciale -grosse neige ou Canada en hiver- qui sont pratiquement neuves... malgré leurs 6 ans d'âge!

Oui; la plupart du temps je peut apporter des chaussures d'intérieur légères mais faut déjà avoir la place pour se changer et le temps de se RE-changer avant le départ.

Lancelot a dit…

Jolies bottes.

Tiens tiens, ce matin j'ai aussi eu de la givre sur toutes mes vitres + à l'intérieur. Je te dis pas la joie de gratter.

Vivement que je puisse installer un abri avant la venue de la neige !!!

Tangerine du Québec a dit…

On dirait des bottes de Squaw ! Oh toi, Béo, fille du soleil couchant, fais en sorte d'avoir des vêtements avec trappe d'aération :D

Beo a dit…

Lancelot * Merci! C'est pas vraiment celles que je voulais mais bon... on a perdu les Gillonray qui ont été rachetés par Vöguele, c'est pas du tout le même choix.

Tu sais quoi? Elles ont été fabriquées au Viet-Nam! J'étais toute étonnée ;)

Tu es la 3e personne qui me dit avoir du givre à l'intérieur... je ne serais pas un cas isolé?

Beo a dit…

Tangerine * Oui; je trouve qu'elles ont un mélange de mocassins et euh.... en fait c'est les seules sans talons hauts ou inconfortables, qui me plaisaient.

Justement: je m'habille aéré pour les bureaux, hihihhihihi!

Lux a dit…

Parole de vieux québécois ayant frayé très longtemps avec l'hiver.

Quand j'ai du givre à l'intérieur, c'est que j'ai laissé l'intérieur chaud en quittant l'auto et le froid extérieur fait du frimas qui gèle ensuite...
Réponse: durant les dernières minutes avant d'arriver en auto chez moi [ou ailleurs évidemment], je ferme la chaleur de la chaufferette, je mets l'air froid et j'ouvre un peu la fenêtre... L'air chaud sort et l'intérieur de l'auto se retrouve à la température de l'extérieur... En principe pas de frimas. Si l'air froid helvète a la même constitution chimique qu'au Québec évidemment(?)

Ouf ça se pense vite tout ça mais c'est long à écrire.
Je suis assez fatigué que je vais aller me coucher.
Bonne nuit !Béo!

Lux a dit…

Je viens de découvrir que je suis aussi fatigué à cause du décalage horaire. Quand je finis d'écrire, il est toujours 6 heures plus tard chez toi. C'est dur à porter ça.
Wiedersehen. Bonne journée à toi

Danaée a dit…

Mon Dieu! Ça a ben l'air compliqué!

:)

Bonne journée! Et jolies bottes, en effet!

Beo a dit…

Lux * C'est pas fou ton explication sauf que:

1- Il ne fait jamais chaud dans ma voiture, si j'ai encore mon manteau = pas plus de 15 degrés.

2 - Sauf en cas de stagnation en ville (pollution): je roule toujours la fenêtre entrouverte -bon ça c'est parce que je fume...-

Donc, à mon arrivée, je tiens à ce que ma voiture ne sente pas la cigarette: elle est donc bien aérée avant que je la ferme.

Il faut aussi dire qu'on a forcé ma portière du passager et qu'elle n'est plus étanche. Mais c'était pareil l'an passé alors...

Désolée pour le décalage, hihihihihi!

Beo a dit…

Danaée * En fait c'était bien simple ce matin: pas de gel, he he!

Sinon; je ne vois pas comment faire pire qu'en 77 où j'avais une coccinelle à Québec et que le grattoir servait tout le long des trajets pour nettoyer l'intérieur du pare-brise lol!

Lancelot a dit…

Attention: je suis peut être un cas spécial étant donné la proximité du lac, tu vois ?

Beo a dit…

Lancelot * Tu dis ça au sujet du givre intérieur?