mercredi, novembre 15, 2006

Sidérant 2


Depuis samedi dernier, je ramais pas possible dès que mon chéri démarrait son jeu favori du moment sur son pc. Je rageais en silence parce qu'essentiellement: ça bloquait ma vitesse de frappe... en fait; je devais reprendre 3 fois le même caractère, parfois ça m'en tapais 6 de suite... pareils... inutiles! Iiiiiiiiiiiiii! (Ceux-ci sont utiles)!

Dimanche n'était pas mieux, lundi; je suis devenue furax... hier j'ai tenté de me brancher sur mon portable et notre connexion WIFI n'existait tout simplement pas! Iiiiiiiiiiii!

Pour finir; j'ai lu toute la soirée mais je préfère de beaucoup visiter mes blogs préférés! Ce soir; il est rentré avec une nouvelle carte graphique pour mon pc! Ahhhhhhhhhhhh! La différence!

Alors; si vous avez remarqué le peu de commentaires chez vous ces derniers jours ou encore pire: ces commentaires un peu tronqués, le clavier ne suivant pas ma pensée... je suis désolée et c'est terminé! Ma carte graphique TGV a résolu tous ces désagréments.

Bon... revenons à nos moutons!

Texte du jugement rendu par la Cour Européenne des Droits de l'Homme, au sujet d'un reportage qui a enfin été diffusé dimanche soir sur la TSR et qui m'a comment dire: sidérée!

Historique de l'embargo sur ce reportage.

Il s'agit d'un reportage réalisé dans le cadre de l'émission Temps présent -qui est aussi diffusée sur TV5 de par le Monde-, réalisé donc, en 1997! Depuis; il était interdit de diffusion, vente, visionnement etc.

Il faut dire que les révélations faites par différents historiens, témoins, spécialistes... sont loin de laisser de marbre...

Titre: L'honneur perdu de la Suisse.

On y apprends que la Suisse a collaboré plus ou moins subtilement aux efforts de guerre de l'Allemagne, -de vous savez qui-, lors de la 2e Guerre Mondiale. Si des Juifs devaient venir en Suisse, l'Allemagne avait accepté de mettre un J bien en vue sur le passeport...la Suisse avait accepté de faire de même, mais ça ne s'est pas réalisé.

Aux douanes, les Juifs qui voulaient se réfugier étaient refoulés, sauf des cas exceptionnels qui ont survécu grâce à des Suisses courageux et discrets.

Le Général Guisan a instauré les fameuses caches dans les montagnes, devant décourager l'Allemagne d'attaquer le pays. Le hic, c'est que l'or volé aux Juifs ainsi que le pécule d'H...er... étaient dans les coffres des banques Suisses. Quel con aurait attaqué ses propres banques???

D'imposants convois de trains partaient d'ici, bourrés de matériel sophistiqué de balistique et autres vers l'Allemagne... autrement-dit: sans ce matériel de haute technologie de précision: l'Allemagne aurait perdu la guerre bien plus tôt...

Des reportages télés montraient de généreux Suisses adoptant de petits Juifs orphelins... la réalité était qu'ils les hébergeaient durant 3 mois pour ensuite les envoyer en France!!!

De riches industries Suisses sur un autre territoire, servaient de camps de travail forcés, avec l'accord des dirigeants!!!

J'oublie probablement des détails, mais je trouve que tout ça est bien suffisant pour changer l'Histoire qui est enseignée dans les écoles helvétiques. Je ne tire pas de conclusions, je vous ai énuméré des faits montrés dans un reportage datant de 20 ans, qui a été interdit par la Confédération et qui vient de regagner le droit de parole grâce à la ténacité de monsieur Monnat.

Mon sentiment personnel après le visionnement m'a ramenée à toutes les fois où j'ai laissé dire les gens, m'expliquer des choses, argumenter quand je ne disais rien, regarder les autres de haut, bref: tout ça m'a toujours semblé faux et puéril. Quand on est correct et honnête, on n'a pas besoin de se faire sa propre publicité.

Ce que je viens de découvrir avec ce reportage me déçoit mais ne m'étonne guère.



PS: photos des hauts d'Ecublens prises au Motty.

17 commentaires:

Tangerine du Québec a dit…

Vive la nouvelle carte graphique!

Beo a dit…

Tangerine * Ouiiiiiiii! Tu vois? Il a trouvé une solution assez rapidement.

C'est quand même bizarre que ça aie commencé samedi, parce que ça fait plus qu'un mois qu'il a ce jeu... menfin!

Blue a dit…

Très intéressant, Beo. J'ai toujours eu du mal à croire à la neutralité de la Suisse pendant la guerre. Pas possible quand on a autant d'argent et d'or en banque!

Par contre, je ne savais pas pour les gens qui renvoyaient des enfants en France. C'est honteux. La bassesse et la lâcheté n'ont pas de nationalité...

Beo a dit…

Blue * Je crois bien que la situation à l'époque était présentée pas très clairement. Les gens croyaient bien faire quoi!

Par contre pour les banquiers et industriels... ils savaient très bien ce qu'ils faisaient et ont fait passer leurs intérêts en premier.

Chose qui existe encore hélas...

miss lulu a dit…

il n'y a que trois certitudes dans la vie: 1) la naissance, 2) la mort, 3) l'argent corrompt. je n'ai jamais cru à la neutralité de la suisse, bien peu de ceux qui ont de l'argent peuvent se permettre d'être neutre, la neutralité a toujours un coût! ... mais la suisse n'est hélas pas unique en son genre...

Lancelot a dit…

Notre pensée est comme un singe qui saute d'une branche à l'autre. Tu commences par tes problèmes de carte graphique, ensuite le reportage sur la neutralité de la Suisse et tu termines par un PS sur les photos d'Ecublens. Mais qu'est ce que ça bouillonne dans ta tête.

Beo a dit…

Miss lulu * Je suis ravie d'avoir ton avis sur le sujet.

Une chose est claire dans le reportage: Monnat ne jette la pierre à personne, de rétablir les faits Historique ne peut que réveiller la conscience helvétique qui "croit" à sa sacro-sainte neutralité, qui croit aussi se protéger en clâmant: Nous sommes un tout petit pays...

Tu sais au niveau des certitudes de la vie; au Québec il y a l'amour qui entre dans la liste, invariablement. L'amour humain ;)

Beo a dit…

Lancelot * Pour bouillonner; ça bouillonne.

Dans ces moments-là; je laisse la place à mon subconscient.

C'est pour ça que mon billet est pratiquement prêt depuis dimanche soir mais publié juste hier, pour mûrir la façon de l'aborder ici, gentiment ;)

pégase, zab 71 a dit…

http://www.linternaute.com/actualite/savoir/06/peuples-heureux/danemark.shtml
J'ai pensé à vous et vos derniers à vos derniers messages. Franchement je pensais que moi française je me trouverai en bonne place. Pourtant je ne fais pas partie des "privilégiés". Mais les critères de "bonheur" sont variables pour chacun. Et la richesse d'un pays n'est souvent pas celle de ses habitants.
Vos articles font parfois "froid dans le dos". Je ne sais pas si il y a beaucoup de pays qui peuvent regarder leur histoire -la vraie en face- et être fière de l'intégralité de celle-ci. Si au moins la connaissance de ces "erreurs" (mot sans doute peu adapté mais couvrant pas mal de choses) pouvait en éviter d'autres cela serait déjà bien, mais hélas ce n'est pas le cas.

Moimoi a dit…

Je rejoins un peu l'avis de Pégase ; peu de pays peuvent se targuer d'un passé blanc comme neige. De plus, il est tout sauf sûr que, nous tous, offusqués par ces révélations, aurions pu faire autrement que nos aïeuls, si nous avions vécu à ce moment-là.

Personnellement, je préfère penser aux actes de bravoure qui ont été faits à ce même moment. A ce titre, j'ai une petite anecdote concernant mon grand-père.
Son usine de machine à coudre a été réquisitionnée durant les dernières années de la guerre pour produire des munitions de canon (livrées dans des trains de la croix rouge [!!!] autant aux alliés qu'aux allemands). Ils sont devenus par cela les rois de la munition défectueuse ... ils mettaient un point d'honneur à ce que chacune ait un défaut technique.

Et pour finir, histoire de rajouter un peu de polémique ;oD Le Québec n'a pas produit (et donc s'est enrichi), durant la guerre, de l'armement pour que les européens se l'envoient en travers de la gueule ?!?!? ;oD

Blue a dit…

Moimoi, je devrais peut-être vous rappeler que des milliers de Canadiens (et Québécois) se sont pris de l'armement au travers de la gueule pour une guerre qui ne touchait pas encore leur continent. Allez voir les cimetières du Débarquement.

cassy a dit…

J'ai envie de m'en acheter une carte graphique. c'est si bien que ca? Bonne journée béo

Beo a dit…

Pégaze zab * Ce genre de test, questionnaires, demeurent relatif; ça permets de tirer les grandes lignes. Je ne crois pas que la France soit si mal lotie.

Je vous cite: ""Je ne sais pas si il y a beaucoup de pays qui peuvent regarder leur histoire -la vraie en face- et être fière de l'intégralité de celle-ci.""

Je ne le crois pas non plus et je n'ai pas l'impression de l'avoir affirmé dans aucuns de mes billets.

Vous n'avez peut-être pas lu le billet du 14 novembre: http://barballala.blogspot.com/2006/11/sidrant.html

Qui précisément cite un pan de l'Histoire de Québécois valeureux qui sortent de l'ombre en 2006!

Chaque nation a son parcours, et la nature humaine voulant que tout ne soit pas net et clair... chaque nation a sa portion d'ombres plus ou moins honteuse.

Je suis tout à fait de votre avis: les erreurs du passé devraient servir, mais ce n'est pas le cas. :(

Beo a dit…

Moimoi * Bienvenue chez moi.

Que tout soit bien clair; je n'ai accusé personne, j'ai présenté les faits relatés dans le reportage de monsieur Monnat.

Ce qui s'est passé durant cette période trouble; il n'est nullement question d'en juger. Nous n'y étions pas.

Mon billet a pour sujet le reportage de monsieur Monnat et le malheureux geste qui a eu pour conséquence que ce reportage soit muselé, interdit, jugé!!!

Ce reportage d'une qualité irréprochable n'avait pas à subir un tel rejet. La politique de l'autruche n'amène rien de bon. C'était un peu ce dont je voulais faire mention à ceux qui ne connaissent pas trop l'Histoire helvétique.

Je n'ai aucun mal à croire à certains sabotages à l'intérieur des usines comme vous en faite mention. Je ne crois pas que personne n'aie de doutes sur le courage et la valeur des Suisses.

C'est précisément pour ça que l'interdiction du reportage est peut-être une bien plus grande bourde que les sujets présents dans le dit reportage.

Pour la question de production d'armement au Québec; c'est loin d'être une tradition et nos soldats -car il y en a eu des milliers- étaient aux côtés des Britaniques alors... à mon avis: ils bombardaient les Allemands.

Beo a dit…

Cassy * Hier soir après sa pose... la différence était telle que j'avais l'impression d'avoir changée d'ordinateur.

Pour te donner une idée -car j'ai quand même un bon ordinateur-; tout ce qui m'apparaîssait en blanc, comme cette fenêtre de commentaires, maintenant soit il y a une petite couleur claire, ou un grain graphique discret!


Et le but est atteint: j'ai gagné en vitesse quand mon chéri joue à son jeu! :)

Francois et fier de l'Être a dit…

Question bête, il joue en réseau?

Ceci mis à part, rien de part ce monde n'est tout blanc ou tout noir. Sommes nous capable de pré-juger de ce que nous ferions ou ne ferions pas dans la même situation? je ne le crois pas. Ce qui est regrettable, c'est que nous n'en tirions pas suffisament de leçon pour que cela ne se reproduise pas.

Beo a dit…

François * J'en ai bien l'impression parce qu'il peut discuter avec les autres joueurs, c'est Resident evil je crois.

Mais ce qui a de biz, c'est que ça fait 2 mois qu'il joue... et que les problèmes sont apparus juste samedi. Sinon: c'est réglé et je m'en réjouis.

Exact: rien n'est noir ou blanc sauf que on ne peut ignorer que la Suisse se présentait un peu plus blanche que les autres pays ;)