jeudi, novembre 16, 2006

La couleur du mensonge

La couleur du mensonge
Dès les premières images du film; je me suis sentie chez moi. Un Volvo roule lentement sur la neige dans un paysage forestier hivernal. Une musique de Shubert, du piano, tout coule. En fait ce sont les dernières images du film -tourné au Québec-: La couleur du mensonge qui débutent le film.

Dès les premières paroles du film: je me sens chez moi. Des voix familières, non identifées, aux sonorités de mon pays: le film est doublé au Québec.

Je ne m’y attendais pourtant pas. Un film choisi pour Antony Hopkins et Nicole Kidman: joli duo non?


L’histoire: au sein d’une famille juive noire du Massachusett, 3 enfants; un d’eux a la peau blanche. Son père autoritaire, tente de le faire entrer dans le moule sauf que: la différence fait déjà son œuvre.

La Couleur du mensonge est adapté du roman La Tache écrit par Philip Roth.

Robert Benton a envisagé La Couleur du mensonge comme "une tragédie grecque moderne". Il explique : "Ce n'est pas un hasard si Coleman Silk est professeur de lettres classiques dans une université nommée Athena.


Philip Roth a écrit une version XXe siècle de la tragédie grecque, sur des thèmes modernes. Cette histoire est celle de la lutte d'un individu contre la communauté et du prix payé pour s'être éloigné des autres. J'ai de la sympathie pour les deux aspects de l'histoire, à la fois pour le choix qu'a fait Coleman et pour tout ce qu'il a trahi au nom de ce choix".

Il en paiera le prix en se faisant taxer de racisme! De recteur d'université, il donnera sa démission.

C'est alors qu'il renconte une jeune femme vivant un drame aussi.





L'amour sera au rendez-vous, teinté de respect.

Mais chacun a sa torture personnelle.
Chacun aura son mensonge, Coleman se fera ami avec un écrivain, qui pour finir écrira le livre relatant l'histoire du film en fait. La boucle est bouclée.


Magnifique.

10 commentaires:

Tangerine du Québec a dit…

Serait-ce le film ou Nicole Kidman a un ancien mari à l'asile et a perdu ses enfants dans un incendie?

Blue a dit…

Tu fais donc de bons choix de films! Ça a l'air très intéressant. Je ne suis vraiment pas au courant de ce qui se fait au cinéma, à part James Bond et Borat (pas le choix de le savoir)! ;)

Beo a dit…

Tangerine * Je crois que oui... le dvd était abimé justement au chapitre montrant ces événements.

Son mari en revenant du viet-nam était pas trop tout à lui... :(

Beo a dit…

Blue * Franchement j'y vais au pif. J'ai passé au moins 7 ans sans être à jour. Là j'ai un site de location qui livre par la poste... et qui a toutes les nouveautés et les classiques. Kek Québécois aussi... Le bonheur total quoi!

Bon: je me plante parfois aussi...

genevieve a dit…

C'est drôle, j'ai vu ce film au Québec quand il est sorti en salle et le titre en version française était "La Tache" ... ce qui me rappelait vaguement des pensées nauséabondes. Je préfère de beaucoup "La couleur du mensonge". Quoiqu'il en soit, c'était un bon film. Pas un chef-d'oeuvre. Mais un bon divertissement ...

pégase a dit…

Je note dans mes tablettes "films à louer" et "livre à lire".

Elté a dit…

J'ai un peu lâché Roth après le Théâtre de Sabbath qui m'avait trop sonnée! Tu m'as donné envie de lire la Tâche!

Beo a dit…

Geneviève * Ce film, sorti en 2002 m'étais complètement passé inaperçu. Ce n'est pas un chef d'oeuvre, sauf que le traitement du sujet est vraiment original, la musique excellente du début à la fin et les acteurs!!! ;)

Beo a dit…

Pégase * La grande question étant de lire le livre avant ou après le visionnement, he he!

Beo a dit…

Elté * C'est fou; je ne connaissais rien de cet auteur avant hier moi! Il me semble que ce livre doit être tout aussi intéressant à lire même après avoir vu le film.

Hier; je me suis dit qu'il doit en exister une infinité de gens comme ça, né de couples de couleur ou l'inverse; ça doit pas être évident à vivre et Roth traite bien ce sujet à mon avis.