jeudi, octobre 19, 2006

Jeudi, jeudi!

À force ce soir; je ne sais plus par où commencer. J'ai eu un beau jeudi peuplé de bons moments, autant avec le nouveau collègue, les collègues habituelles, la cheffe, des gens où on est allés travailler dont une dame avec qui je discute et rigole à chaque fois, un monsieur qui est marié à une Canadienne et avec qui j'ai des connivences que les autres ignorent, une livraison de Lays et de gros sel de France, des nouvelles d'un monsieur très mignon qui vit maintenant au Brésil, et un film... je vous dis pas!

La journée s'annonçait pourtant pénible, avec une pluie diluvienne durant tout notre trajet jusqu'à Genève, ça fait des années qu'on va dans cette boîte, en plus on y va 3 fois par année. J'ai le don de nouer des liens avec certaines personnes dont une dame qui parfois me raconte un pan de sa vie en grillant une cigarette avec moi. Elle est plus familière d'une fois à l'autre -ça change des gens ici qui vous ignorent-; ce coup-ci j'ai osé demander des nouvelles d'un monsieur qu'on a pas revu depuis plus d'un an. C'est fou! Il avait justement donné de ses nouvelles par mail hier! Il a quitté définitivement la Suisse pour s'installer à son compte dans un autre pays. Je suis bien contente d'avoir appris la nouvelle.

Au midi, j'ai mangé un carbonara délicieux et plus facile à digérer que mon précédent. En 15 minutes à la fin du repas; j'ai discuté avec le nouveau collègue qui est d'origine italienne, né au Brésil. Il y a déjà une connivence entre nous. Je dirai que les bases sont clairement jetées pour la suite. Il est non-européen, comme moi. Bon... d'un peu plus au sud en Amérique mais c'est pas grave!

Par contre hier soir; j'étais frue... j'avais passé ma commande de dvd mais rien ne me la confirmait; je suis donc retournée sur le site pour constater que je n'avais probablement pas validé!!! Donc; en principe: pas de film du jeudi soir! Horreur et damnation!

C'était sans compter sur la surprise -que je souhaitais ardemment- qui m'attendais dans la boîte aux lettres!



L'audition
, de et avec Luc Picard.



Louis Tremblay, 40 ans, est payé pour intimider ou brutaliser ceux qui tardent à rembourser l'argent emprunté à des usuriers. Son travail ne plaît guère à sa compagne, la serveuse Suzie, qui ne se décide pas à lui annoncer qu'elle attend un enfant. De son côté, par peur du ridicule, le truand a toujours caché à la jeune femme son rêve de devenir acteur. Or, grâce à sa cousine, secrétaire dans une maison de production, Louis décroche une audition et obtient l'aide du réputé comédien Philippe Chevalier pour l'entraîner. Il a alors trois semaines pour entrer dans la peau de son personnage, un homme qui se filme en train de lire un déchirant message d'adieu à son jeune fils. Transformé par cette expérience, le collecteur de dettes songe à décrocher du boulot, d'autant plus que son coéquipier Marco ne cesse de faire des bêtises.



Pourquoi ce film m'a fait un effet similaire à C.R.A.Z.Y.? Parce que c'est un pan de vie typiquement Québécois. Pourquoi Québécois? Parce qu'on se dit les vrais affaires nous. On aime? On le dit, haut et fort, le plus souvent qu'on peut, on ne se lasse jamais de dire je t'aime. Autant pour se libérer de cet amour, le partager, que pour recevoir la contrepartie qui tient en un: Moi aussi je t'aime et la suite tient de la sphère privée... non mais!

Certaines critiques attibuent des erreurs, un détail ou deux de trop, ou mal placé à ce premier film de Picard. Diantre! C'est son premier film! Moi je dis bravo pour avoir intégré son désir de pérennité qui est devenu un réel leg envers son fiston Henri.

Perso, ma seule critique réside sur le foisonnement de sacres. Y en a juste un ti peu trop! Tout le reste me va bien. Les images aériennes de Montréal! Le début avec un Robert Lepage très critique au départ comme réalisateur et si flou à la fin, hihhihi! La discussion au bar après la visite de la dame qui câlle les cassages de jambes... et qui parle en anglais... à Marco qui trouve ça téteux quand on est au Québec... Louis réplique: qu'on est au Canada: j'adore!

À propos... les anglais du Québec/Canada sacrent aussi... c'est donc un concept totalement Canadien non?

La musique de Bélanger est totalement sublime! Les plans passant de lits à lits... en linéaire, annonce subtilement un personnage mystérieux.

Merci à Trelk, à Labrune qui m'a passé le relais du dvd et surtout avertie d'avoir des kleenex à portée de main. J'aurai les yeux bien bouffis demain! Mais quel bonheur!




PS: Je sais pas pourquoi mais Picard m'a toujours fait penser à mon ex mari... et ça le fait encore!!!

18 commentaires:

Moi ou l'autre? a dit…

Purée! Ca a l'air bon ce film là! J'l'ai toujours trouvé super sexy moi Luc Picard...

Si un jour tu viens à Genève, on pourrais peut-être aller se prendre un café, des fois que t'aurais le temps?

Beo a dit…

Bon c'est pas le mot. Je sais pas si tu es nostalgique de NOTRE cinéma... mais franchement....

Ben sexy... imagines qu'il me fait penser à mon ex...

Tu sais... quand je suis à Genève pour le boulot... j'ai pas une micro seconde à moi... je dois suivre le groupe tu vois? :(

Doparano a dit…

J,ai vu l,audition dans un cinema bondé de gens ou je me perdais dans les reniflements des gens qui tellement touchés par l'histoire ne pouvaient retenir leurs larmes. Ce film là m'a marqué d'une façon dont j'aurais pas pensé l'être, parce que j'ai été surprise completement et déstabilisée. Je le reverrai souvent parce que je me le suis acheté.

Tangerine du Québec a dit…

Ah ben je vais surement m'arranger pour le voir, ça l'air très bon comme film.

Moi ou l'autre? a dit…

Beo :) oui oui..super sexy j'ai dis!!! J'connais pas ton ex mais bon...il devait l'être aussi!

J'aurais pu dire "Maudit!"...J'aime bien dire purée! pas trop choquant pour mes filles :)

Pis pour le café, pas grave, le boulot c'est le boulot!

Beo a dit…

Doporano * Bienvenue en Helvétie! Je suis allée faire un petit tour sur ton blog -pas mal le sujet d'hier ;-D-, j'ai tellement pleuré hier que d'avoir été en salle aurait sûrement gâché mon plaisir!

As-ton du plaisir à pleurer? Oui et non... dans ce cas: oui ce film est vraiment déroutant. Comme on dit: il nous brasse la cage et sur pas mal de sujets. Je prévois le revoir plusieurs fois moi aussi!

Tangerine * Tu sais; ça vaut vraiment la peine et je suis certaine que tu vas aimer. :)

Moi ou l'autre * Sexy oui! Et pareil au lit comme dans le film ;-D
J'aime bien purée moi, c'est un terme qui n'est pas entré dans mon vocabulaire par contre, mais j'aime bien l'entendre.

Je ne dis plus maudit, peut-être que je le disais pas tellement avant non plus!!!

mat a dit…

bon je vais essayer de trouver ce film merci pour le billet sympa ;)

Francois et fier de l'Être a dit…

Si je le croise, j'y jéterai un oeil.
Question : Ce superbe arbre-menu dans lequel se déroulle tes archives est-il lié à la nouvelle version? Il m'en faut un pareil. Même moi, je ne retrouve plus mes propres posts, alors d'autres!
Bises.

Beo a dit…

Mat * Des fois; c'est pas simple à trouver! Là; c'est un bon ami qui me l'a prêté: bonne chance! :)

François * Tu veux dire les archives regroupées au lieu d'être étalées à l'infini au fil des parutions?

C'est un des détails qui m'a fait choisir ce modèle! ;)

Nathalie a dit…

oh ce film C.R.A.Z.Y il faut absoluement que je le vois! J'en ai tellement entendu parlé! J'essaierai de chercher l'Audition aussi alors! Ça doit bien se trouver en Ontario! ;)

Beo a dit…

Nathalie * Je vois pas pourquoi ce serait difficile à trouver en Ontario! Ce serait un comble non? :)

Blue a dit…

Beo, qu'est-ce que tu es productive dans ton blogue! Je me suis absentée pendant 3 jours, je pense, et hop! Y a tout ça à lire! :)

Je suis trop fatiguée pour écrire régulièrement ces temps-ci avec le boulot et les rénovations (oh, et tu rénoves en plus!)...

Beo a dit…

Blue * Je suis bien contente de t'accueillir ici! ;)

Faut dire qu'écrire est une vraie passion pour moi et je me retiens de pas mettre plus d'un billet par jour, hihihihihi!

L'essentiel est de faire à son rythme, pour le plaisir.

En fait je rénove pas: on a acheté un appartement style condo, et je suis tellement "extérieur" quand il fait beau, que je reprends du collier au niveau de l'aménagement intérieur. Et ça fait du bien en titi!

Sinon: bonne rénovations pour toi! Et bonne fin de semaine :-x

Mamounia a dit…

J'ai beaucoup aimé l'audition aussi, sauf la scène de l'accident que je voudrais bien effacer de ma mémoire (et qui n'ajoutait rien au film à mon humble avis)... Sans exagérer, cette scène m'a réellement traumatisée!

Mais, bon, trève de sensiblerie, c'est un très bon film!

Famille Delisle-Gervais a dit…

Dis donc, ton ex était bel homme quoi! ;-D

Cela dit, je n'ai pas aimé le film L'audition. Je n'ai pas accroché du tout. Dommage!

Beo a dit…

Mamounia * C'est vrai que c'est très dur comme scène, et long, ça m'a rappelé la publicité contre l'alcool au volant avec Rémy Girard. À savoir si elle est de trop... j'en sais rien.

Anne * Qu'est-ce que tu as pas aimé dans ce film? Moi c'est les sacres; je trouve qu'y en a un peu trop.

Trelk a dit…

Bonne nouvelle Béo : le copie du film que tu as en main, tu peux la conserver. Un ami qui revient du Québec m'a ramené un exemplaire du DVD.

Alors garde-le, revois-le, fais-le découvrir, revois-le, revois-le et revois-le ;)

A bientôt

Trelk

Beo a dit…

Trelk * Bienvenue sur mon blog!!! Chouette alors!

Grand merci à toi, cet ami t'as rapporté d'autres trésors? ;)