dimanche, octobre 29, 2006

Quand on arrive en ville!


Que c'est bien un samedi à la maison! C'est pas comme si je travaillais à tous les samedis mais celui qui suit m'est précieux. Malgré un petit voile de nuages, le soleil arrive à faire de belles percées. Il fait déjà 18°C, mon chéri est parti tondre le gazon. J'ignore si ce sera vraiment la dernière fois de l'année.

Pour ma part, il y a encore du ménage à faire au balcon, aussi aux plantes intérieures. Du repassage qui m'attends depuis hier sauf que si le soleil m'appelle; la pile de linge peut bien hurler: je ne l'entends pas!!!


Pour justifier le titre de ce billet: on arrive en ville en poursuivant la balade.


Premier feu rouge, j'attends patiemment en photographiant ce qu'on voit autour. La centrale de distribution Coop, un magasin de liquidation dans lequel je n'ai jamais mis les pieds.


À gauche, une zone industrielle aussi.


Deuxième feu rouge, ce qui me permets d'admirer les Alpes au loin.


Sur la droite, un pylône ou deux...


Troisième feu rouge, je n'ai vu la voiture de police qu'après avoir pris la photo!!!


Je viens de mettre de l'essence -à 1,61- le litre-, je me pose où on peut gonfler les pneus et passer l'aspirateur pour faire quelques photos. Faut dire que je passe aussi ici à tous les matins.


Cette route relie le coeur de Lausanne aux Communes limitrophes, il y a beaucoup de circulation.




Ici, il y avait un pré où de jolis moutons broutaient tranquilles, quoique... avec toute cette circulation! Depuis peu: plusieurs bâtiments de type appartements style condos ont poussé. À chaque fois que je vois ce genre de construction ou plutôt quand je vois elles sont situées...je remercie le ciel d'avoir trouvé le nôtre à la campagne.


J'ose pas imaginer les boulversements pour les habitants des magnifiques villas qui existaient avant cette invasion citadine!



*Ajout: pendant que je travaillais au balcon à nettoyer fleurs, couper basilic et romarin que j'ai mis à sécher, un miaulement s'est fait entendre. Je venais de rentrer Loukoum, donc ce n'était pas lui. Je tourne la tête pour tomber les yeux dans les yeux de Noireau! Juché sur le muret de béton, il ne lui restait plus qu'à sauter sur mon balcon. Je l'ai salué tout en lui interdisant de venir. Du coup Loukoum voulait ressortir... en lui disant vient, c'est le Noireau qui a sauté et qui s'est vite faufilé sur le balcon des voisins! Il est allé tranquillement se coucher dans un grand bac à fleurs!

8 commentaires:

Tangerine du Québec a dit…

C'est vrai que ton condo est super bien situé. Ici c'est rare de voir des condos a la campagne.

Beo a dit…

Tangerine * C'est la grosse mode ici, tellement que les logements à louer sont rendus rares! C'est pas vraiment mieux pour les gens qui ont pas les moyens :(

EL GRECO a dit…

je découvre ton Blog et me délecte!
Bravo

Habites-tu donc la région de Lauuusane?
Ah ce beau canton de Vaud! Une merveille de beauté, surtout vers les hauts de Montreux...

Je t'invite à échanger nos links voyageurs si tu veux bien; qu'en penses-tu?:

http://rachedelgreco.blogspirit.com/

@micalement

Beo a dit…

El Greco * Bienvenue en Helvétie!

J'ai effectivement vécu 8 ans en périphérie de Lausanne, maintenant; je m'en suis éloignée de quelques 15 km pour vivre en campagne.

Je suis d'avis que c'est beau de partout, y compris sur les hauts de Montreux ;)

Marie a dit…

Merci pour la jolie balade dans une région préservée.

Beo a dit…

Bonjour Marie; hélas je trouve que c'est de moins en moins protégé, à tout le moins à la ville :(

Famille Delisle-Gervais a dit…

Il y a des genres d'immeubles qu'on ne rencontre pas à Québec. Intéressant à voir.

Beo a dit…

Anne * En général, c'est vraiment joli, les nouvelles constructions aussi, quand on regarde les détails: moi j'aime bien.

Dommage que parfois ce soit juste trop entassé les uns sur les autres. Si moi j'avais une des anciennes villas et que je me retrouvais avec trop de bâtiments (et de monde) tout près... je serais vraiment triste.

En fait c'est arrivé à la maison de mon enfance: c'est moins grave parce que je n'y vis plus mais quand même... ça m'a fait mal de voir un très gros immeuble pour personnes âgées qui des fenêtres de la maison donnent un mur de brique comme horizon :(