mercredi, octobre 18, 2006

Le diable en personne



Durant mes vacances estivales, j'ai aussi lu Le diable en personne de Robert Lalonde.









Plusieurs de mes compatriotes le connaissent en tant que comédien, il est aussi un auteur fabuleux. J'oserais dire que son écriture est aérienne et pourtant si près de la Nature ainsi que de la nature humaine.


Son vocabulaire est très imagé, au détour de ses phrases descriptives on a tout simplement un tableau pictural.

Robert Lalonde a écrit là un roman court et grand, plein de «mots de braise», où la nature parle avec une sensualité toute-puissante comme pour remettre à sa juste place ce qu'il y a d'aveugle et de sourd dans la vie organisée.
Jean-Roch Boivin, Le Devoir


Ce récit d'un homme mystérieux, qui justifie le titre, nous transporte dans le temps avec la voix de personnages différents, nous racontant, qui la rencontre avec cet homme, qui sa vie en tant qu'épouse de cet homme, qui en tant que tout jeune beau-frère éperdument amoureux de ce même homme, qui de sa belle-soeur qui remontera le temps avec ses recherches pour retrouver non pas cet homme mais à tout le moins la maison dans les bayous où il aura fui à la mort de sa femme.

Si ce n'est pas clair; je vous conseille de lire ce magnifique ouvrage!

8 commentaires:

cassy a dit…

J'aime bien le nouveau look de ton blog :o)

Beo a dit…

Merci ma belle Cassy! J'apprécie le compliment ;)

Anonyme a dit…

Je le connaissais aussi en tant que comédien mais je ne savais vraiment pas qu'il écrivait.

delphilou a dit…

Oups, je ne suis pas anonymous.

Beo a dit…

Delphilou * J'ai lu un livre de lui après l'avoir connu comme comédien aussi. Je t'assures que ça vaut la peine de le découvrir; c'est vraiment intéressant. :)

marie.l a dit…

je connais le nom, mais pas plus... à découvrir donc ! Bon jeudi Béo, sans pluie j'espère !

Danaée a dit…

Bon. Je prends note. Je le connais aussi et je l'ai d'ailleurs entendu parler de son livre à la radio (il y a une émission littéraire à la Première Chaîne de R-C. le we animée par Raymond Bouchard, comédien québécois lui aussi.)Il parlait de sa manière d'écrire et de son rapport à l'écriture. Bref. Je lirai sans doute aussi. Tu as eu l'air d'aimer. Bon jeudi (à mi-course pour toi!)

Beo a dit…

Mariel * La journée a débutée sous la pluie, et sur l'autoroute jusqu'à Genève mais un coup sur place: terminé! Pas trop désagréable comme météo pour finir :)

Danaée * Le tout premier que j'ai lu de lui: La belle épouvante, vraiment à cheval entre le fantastique, le conte, j'avais été agréablement surprise. Ensuite j'ai lu: L'ogre du grand remous et celui-ci. :) Bon jeudi à toi aussi! :)