vendredi, janvier 26, 2007

Patinage, ménage et ... brrrrrrrrrrrrrrr!

Un vendredi tout en soleil, revigorant avec ses -7°C!!! Je commence tranquillement à penser aux plantes qu'il me faut soit transvaser ou bouturer. Aujourd'hui ce fut le diffenbachia -oreilles d'éléphants- de se faire changer de pot. En hydroculture, on dirait que c'est plus facile. J'ai préparé le pot, coupé les racines qui dépassaient du petit pot et hop: on transfert!

Il y a des plantes pour lesquelles ce sera un peu plus laborieux...

J'ai partagé ma journée entre un peu de ménage à l'appartement et au 2e condo. Ensuite ce fut les commis et je me suis lancée dans la confection d'un pâté au poulet... déjà que ça ne fait pas partie de mes mets préférés... j'en avais quand même marre d'apprêter les restes de poulet rôti avec toujours les mêmes recettes. J'ai donc trouvé une recette sur le Net, québécoise... il m'a donc fallu transférer les volumes et modifier un peu les ingrédients. Ce n'est pas une réussite totale mais bon: ça nous a servi de souper!

Ensuite; j'avais tout juste le temps de m'installer au salon pour regarder la finale de patinage en danse. J'ai toujours adoré la danse! Je conserve d'excellents souvenirs des Duchesnay -que les commentateurs suisses ont mentionnés en prononçant: Duschnés, tssssssss-!!! Menfin...

Une belle fin de soirée oui avec mes favoris Isabelle Delobel/Olivier Schönfelder, qui ont décroché la médaille d'or!

Un programme sous le thème de Bonnie & Clyde d'une originalité formidable!


La médaille d'argent a vraiment été mal jugée... pour ma part; ils auraient à peine mérité la 5e place... dommage pour le couple bulgare Albena Denkova/Maxim Staviski, qui égalait les Français en originalité et maîtrise du volet sensibilité dans le rendu spectaculaire. C'est triste pour eux car ils ont vraiment été mal notés, ce n'est pas la première fois et puis bon... ils prendront leur retraite quand même.

Avec tout ça... je ne vais pas avoir le temps de visionner mes dvd de la semaine mais bon: qu'à cela ne tienne; ce sera pour la semaine prochaine et puis voilà!

7 commentaires:

delphilou a dit…

Marie France Dubreuil et Patrice Lauzon ont mérité la médaille d'or en danse aux championnats canadiens à Halifax le week end dernier. Ton couple favori et mon couple favori s'affronteront peut-être à Tokyo en mars prochain ;)

Beo a dit…

Delphilou * C'est sûr! Mais rendu là.... ils deviendront mon 2e couple favori! ;)

Tu sais bien que mon coeur va à Dubreuil/Lauzon mais c'est plate de pas avoir vu du tout leurs performances de début de saison :(

René a dit…

Moi aussi, j'adore la danse, en patinage. C'est souvent d'une grande originalité.

Beo a dit…

René * Oui, et c'est pour ça que les juges ont encore du mal à les noter contrairement aux 3 autres disciplines en patinage ;)

limreh3 a dit…

La Cour déboute Isabelle Duchesnay

Le Droit

L’ex-championne mondiale de patinage artistique Isabelle Duchesnay, qui accusait de voies de fait son ex-conjoint Carl David Hoffman, a eu droit à toute une remontrance de la part de la juge Michelle Corbeil-Laramée, qui a conclu que la patineuse avait inventé cette histoire de toute pièce.

« Une femme qui cause tous ces ennuis à son ex-conjoint est sûrement capable d’inventer une agression », indique la juge. Elle a d’ailleurs replacé les faits du 28 juillet 2005 dans le contexte de la bataille que se livrait le couple relativement à la garde de son enfant.

« Une condamnation au criminel contre le père pourrait l’aider à obtenir la garde de l’enfant », note encore la juge. Dans son jugement, dont Le Droit a pris connaissance, elle trace l’historique de la bataille judiciaire que se livre le couple, qui s’est séparé officiellement en avril 2004 après 10 ans de vie commune.

« La victime (Mme Duchesnay) n’a pas cessé de faire intervenir la police, la DPJ, et les tribunaux et même les caméras contre l’accusé », mentionne la juge. Elle rappelle différents incidents où la victime a porté plainte, dossiers qui ont tous été abandonnés par la suite.

Dans une de ces plaintes, Mme Duchesnay avait accusé son ex-conjoint après avoir remarqué, soutenait-elle, des rougeurs au pénis de son fils. Dans un autre cas, Mme Duchesnay avait dénoncé son ex-conjoint parce qu’il coupait un arbre, des écouteurs sur les oreilles, alors que leur enfant était seul dans la maison. L’ex-médaillée d’argent aux jeux olympiques d’Albertville en 1992 a aussi mis les bâtons dans les roues de son ex-conjoint, qui voulait renouveler le passeport de l’enfant en vue d’un voyage aux Etats-Unis.

Relativement à l’incident de juillet 2005, Mme Duchesnay soutenait que son mari, alors qu’il venait chercher leur enfant, avait fermé la portière de son automobile sur elle et l’avait frappée à deux reprises.

Dans son jugement, la juge Corbeil-Laramée s’interroge sur les raisons pour lesquelles Mme Duchesnay n’a fait appel à la police que sept jours après l’incident, « elle qui se servait de la police et des tribunaux à tout propos », précise la juge.

« Elle a attendu quelques jours et, avec sa mère, a inventé un scénario qu’elles sont allées raconter à la police », conclut la juge. Selon elle, Mme Duchesnay n’a soumis aucun rapport médical et n’a présenté aucun témoin alors qu’elle soutenait qu’une voisine avait vu ce qui s’était passé.

Note: L'article en question est publiée en page A23 de La Presse de samedi le 26 mai 2007

Beo a dit…

Limreh3 * Bienvenue sur mon blog!

Tu m'en apprends des belles! Je ne pensais jamais entendre parler d'Isabelle Duchesnay dans de tels termes!

Vrai ou pas... l'ex-conjoint a pas l'air fin-fin non plus!

C'est triste tout ça finalement :(

Bisbille 101 a dit…

Malheureusement, ce genre d'histoire est en passe de devenir un véritable sport national au Canada, tout spécialement au Québec.

Davantage de détails et de liens sur cet espace blopgspot intitulé Bisbille 101