mardi, janvier 30, 2007

Hubert Reeves

Une rencontre avec Hubert Reeves pour un journal de par ici, me donne envie de parler un peu de cet homme extraordinaire. L'astrophysicien devait répondre à des questions d'ordre philosophiques ayant pour thème les religions.

Il assure son interlocuteur qu'il n'a pas de convictions religieuses autres que celles apprises de par son éducation catholique au Québec.

- Si j'étais né en Chine, je serais devenu bouddhiste, en Inde shivaïste, au Maroc j'aurais adoré Allah.

Toutes ces religions différentes m'ont fait douter du fait que la religion dans laquelle j'ai été élevé détenait la seule vérité. À celui qui me demande quelle est la bonne réponse en matière religieuse, je dis: c'est la vôtre. Celle que vous vous forgez à travers vos réflexions, votre vie, votre souffrance et vos bonheurs et avec laquelle vous vous sentez bien. Il est inutile de se disputer à ce sujet. Il convient de se montrer tolérant. La réalité est bien au-delà des concepts dans lesquels nous l'enfermons.

Ce discours est admirable, dailleurs j'admire cet homme depuis des années. Il dégage une sagesse que ni l'exploration de l'infiniment grand -soit rien de moins que l'univers-, ni ses expériences à la NASA et en tant que professeur de cosmologie, ni les honneurs, ni les prix, ni les distinctions -dont voici une liste-:

Distinctions :
Rien de tout ça ne lui a enlevé son charme fait de sincérité et de simplicité.

14 commentaires:

genevieve a dit…

J'ai vu une conférence de Reeves récemment et c'est très émouvant de l'entendre parler. Tant de connaissances avec tant de simplicité. J'ai adoré :)

Beo a dit…

Évidemment moi je ne l'ai vu qu'à la télé, et surtout lu: il est adorable hein?

On dirait qu'on comprends tout avec lui, tout devient limpide!

Lux a dit…

Je suis entièrement d'accord avec vous deux. Il est brillant, simple et profondément humain. Il rejoint des grands comme David Suzuki, Albert Jacquart. Ils sont tous animés par un élément essentiel: le respect de la vie sous toutes ses formes.
Reeves est un sage des temps modernes qui nous transmet son émerveillement. Dans mon esprit, il rejoint les philosophes scientifiques de la Grèce antique.

Beo a dit…

Lux * Tu as tout à fait raison et ce qui me frappe en lui: c'est qu'il nous laisse voir son âme d'enfant!

Seul un enfant peut s'émerveiller de tout ce qui est bon, le transmettre aussi généreusement et ne jamais prendre pour lui: la gloire comme des lauriers!

lancelot a dit…

Intéressant ce personnage ! Merci de me l'avoir fait découvrir.

Beo a dit…

Lancelot * Si tu veux vraiment le découvrir, faut faire un tour sur les sites proposés sur Google, en plus du lien que j'ai déjà mis.

Il fut un moment où je voyais qu'il était reconnu et honoré en France que je le croyais presque Français! ;)

Blue a dit…

Moi aussi il y a longtemps je l'ai cru étranger. Comme si on ne pouvait pas engendrer quelqu'un d'universel...

Un grand bonhomme, c'est clair.

Beo a dit…

Blue * Tu crois que c'est parce qu'il parle pas en joual? ;)

Shandara a dit…

Un grand bonhomme !

Beo a dit…

Shandara * Oui hein! Le pire c'est qu'il n'est plus très jeune :(

Sugus a dit…

Oui, un sage, tu as raison!
J'ai lu plusieurs de ses bouquins et l'ai vu une fois à la Sorbonne en conférence! Magnifique!

Beo a dit…

Sugus * T'en as de la chance de l'avoir vu, moi ce n'est que par le biais de la télé et d'articles :)

coyote des neiges a dit…

Il était venu faire une conférence à la salle George-Beaulieu du cégep de Rimouski il y a quelques années...
La salle était pleine! Des gens de tous âges!
C'est vrai qu'il est très charismatique, il transforme un sujet qui peut être aride en une histoire très vivante et donne envie d'en savoir plus!!!

Beo a dit…

Coyote * Cool! Je devais déjà être ici sinon je pense bien que je serais allée le voir!