mercredi, mai 28, 2008

Un petit coquelicot?

Les grandes chaleurs sont de retour, par contre l'humidité des derniers jours a été effacée par de fortes rafales de vents hier soir.

J'avais remarqué ces champs de coquelicots hier soir et je m'étais promis de les prendre en photos. Sauf que... quand on est tout près, c'est à dire sur le trottoir: de longues herbes nous les cache totalement. Je n'allais donc pas empiéter sur un terrain privé, j'ai donc cherché un endroit propice.

À partir de l'est ça donne ça. Bon; j'avais quand même pas prévu de faire de la macro non plus :)

En décalant un peu on constate bien que le tout est urbain, entouré de grandes routes d'une part et d'un petit promontoire privé d'autre part.

Je suis donc montée sur le promontoire.

Voilà l'autre point de vue. En fait; je suis en face d'où j'ai pris les photos précédentes.

Voici maintenant le champs voisin de ceux avec les coquelicots. J'ai l'habitude de voir des coquelicots au hasard le long des routes, sur des parcelles de terre de chantiers qui durent et durent... mais jamais je n'avais vu de champs avec des coquelicots bien alignés!

En fait; ils poussent dans les sillons laissés par les machines agricoles, ce qui donne l'impression d'avoir été planté là volontairement. Mignon non?

Autre chose: vous remarquez sur la dernière photo, les 2 villas isolées? J'ai bien peur qu'il ne leur reste plus très long avant de devoir vendre pour une de ces mégas constructions qui poussent ces années-ci. Dommage.

Il demeure que ma photo préférée est celle au tout début de ce billet. J'en ai fait plein d'autres que je vous montrerez ultérieurement.

Je trouve mon mois de mai pas mal long au boulot. Les jours de congés sont rare.

12 commentaires:

Delphilou a dit…

À Laval sur le boulevard St-Elzéard il reste encore quelques petites propriétés et fermettes entourées de nouvelles constructions qui ont poussé comme des champignons. Je pense que les propriétaires attendent de vendre aux plus offrant et faire un bon coup d'argent.

Danielle a dit…

J'aime beaucoup les coquelicots!!! C'est une de mes principales jolies découvertes françaises...

Beo a dit…

Delphilou * Oui, c'est pas mal mondial ces expériences de fin de vie en tant que propriétaires.

Je trouve ça triste car ils voient au fur et à mesure la dégradation de leur environnement si calme au départ.

Souvent, ils vont jusqu'au bout de leur possibilités, au moins ils ne sont pas sauvagement expatriés mais...ce que ça doit être désagréable d'avoir routes, traffic énorme, bruit et nouvelles constructions énormes qui semblent les avaler!

Pour avoir vu un des propriétaires récemment, il n'a pas plus que 65 ans... je pense qu'ils ne pourront pas vraiment faire leurs beaux jours de retraite dans leur villa :(

Beo a dit…

Danielle * Moi aussi c'est un de mes coup de coeur européen.

J'ai même tenté de m'en mettre en pots-en bonne maniaque des fleurs que je suis-, c'est dans la même famille que certains pavots orangés et jaunes qu'on a dans les parterres au Québec.

J'ai cru pouvoir les apprivoiser... ça n'a pas marché, he he!

Botacook a dit…

J'aime beaucoup les coquelicots. Pour moi, ils sont synonymes de vacances... même si ce n'est pas le cas en ce moment! Ce que je trouve joli, c'est quand ils poussent dans un champ de blé avec d'autres fleurs d'été comme les bleuets (les fleurs, pas les fruits ;)

Shandara a dit…

Moi aussi j'adore les coquelicots! La première fois que j'en ai vu un, l'homme a manqué se faire frapper par une voiture car je voulais l'avoir!! Pis zut, elle s'est fanée tout de suite lol

Et puis ensuite j'ai acheté un petit pot qui disait faire pousser un coquelicot, mais il est jamais sorti.

Je préfère les regarder maintenant ;-D

Beo a dit…

Boticook * Oui, je trouve que c'est ce qui fait leur charme: leur état sauvage en pleine nature.

Beo a dit…

Shandara * Tu vois; t'as fait comme moi: vouloir en avoir un à la maison.

Je crois que ça marche pas avec ces fleurs-là, mais c'est pas grave: y en a tellement dans la nature ;)

MOM a dit…

ce sont des coquelicots des villes que tu as photographié, moi j'ai photographié des coquelicots des champs lors de notre dernière randonnée: http://fouchepate.cigogne.org/index.php/2008/05/28/13285-belgentier-280508

Beo a dit…

Mom * He he; mes coquelicots urbains se trouvent néamoins dans un champs cultivé ;)

Sinon; j'en vois pas la différence de ceux sur tes photos. C'est bien qu'il y aie des recettes à base de coquelicots! J'apprends.

Stéphanie a dit…

J'adore les coquelicots ! C'est ma fleur sauvage préférée.
Ici, aussi il y en a partout aux bords des champs et un champ entier devant une maison...mais je pense même que ce sont des pavots...hum, est-ce bien légal tout ça ! :-)
Et vive les coquelicots en milieu urbain !
LA NATURE VAINCRA !! :-)
(Et un petit truc, mais que je n’ai jamais essayé : il parait que pour qu’ils tiennent dans un vase, il faut bruler le bout de la tige dès la cueillette).

Beo a dit…

Stéphanie * Bah... j'ai renoncé à domestiquer cette fleur sauvage. Il faut respecter la volonté de ces perles rubicondes!

Mes fleurs sauvages préférées demeurent les myosotis moi ;)

Sinon: le coquelicot est dans la famille des pavots, mais bon... petits pavots sans conséquences???