vendredi, octobre 05, 2007

Vous avez un lave-vaisselle?

C'est la saison des matinées opaques quand le brouillard nappe de son manteau grisatre la campagne environnante. Normalement le soleil perce autour du midi et c'est comme une grande fenêtre ouverte qui se refermera en fin d'après-midi avec le retour du brouillard.

C'est aussi la saison où on a besoin des lumières artificielles beaucoup plus tôt ainsi qu'au réveil. Mes bougies destinées à éloigner les moustiques se transforment en bougies colorées et légèrement parfumées.

C'est aussi la saison des différents Comptoirs et Foires où l'on peut découvrir les innovations technologiques récentes et à l'inverse aller admirer et encourager les animaux et produits du terroir.

Mon admiration sans borne, ma stupeur est à son comble en découvrant la fierté des concepteurs de la marque Zug qui ont eu la brillante idée après des litres de café, de petits blancs, de longues semaines de vacances qui ont malheureusement entre-coupé leurs cogitations anti-écologique et qui conséquemment viennent au secours du tout ménage helvétique qui ont donc dis-je, inventé le cycle fondue et raclette à leur lave-vaisselle! Cycle qui dure 2h15 minutes. Joie!

Comment s'en passer maintenant? Là est toute la question...

Traditionnellement après une bonne fondue au fromage, on râcle le fond appelé religieuse, c'est comme le bonbon de la fondue en finale. Ensuite on fait tremper le caquelon dans l'eau froide additionnée de liquide à vaisselle. On peut ensuite tout râcler les résidus de fromage restants.


Personnellement si j'ai le temps je vais laver le caquelon à la main ensuite, sinon: hop au lave-vaisselle avec le reste, donc au cycle normal. Je choisis toujours le plus rapide qui est déjà monstre long à mon avis... parce qu'une heure ciquante cinq minutes... ça approche de peu le 2 heures!

Sinon, ce billet préparé tôt matin est publié seulement maintenant car ma journée débutée dans la joie des lessives s'est soldée dans le cauchemard d'un refoulement d'égoût! J'ai passé tout l'après-midi avec des ouvriers qui ont fait leur possible pour régler le problème en salopant toute la buanderie et les escaliers. Pour finir, un spécialiste du nettoyage d'égoût est venu pour régler partiellement le problème.

Il a débouché les tuyaux sauf qu'il en a fait exploser un alors... il reviendra lundi pour réparer le tout. Je publie ce billet pendant qu'il ramasse son chenit pour que je puisse enfin aller nettoyer. Il était étonné de la quantité de calcaire qu'on a dans nos tuyaux... euh... il a aussi sorti des bouts de câbles électriques, de parquets: du chenit de chantier quoi!

Voilà le résultat!

Je veut bien partager les images avec vous mais pas l'odeur!!!!

Quand on sait que ce bâtiment date de 4 ans à peine mais surtout qu'il est habité que depuis 2 ans; on se demande elle est où la qualité suisse... dans le programme fondue-raclette?

5 commentaires:

E. a dit…

Trop fort le cycle fondue raclette....J'ai pas ca, comment vais-je survivre????

Et pour les egouts quand meme ils auraient pu attendre que tu cesses tes fonctions non? ;-) Bon courage...

Tangerine a dit…

Ouais, beau dégât! Courage! En espérant que ça ne se reproduise plus.

Beo a dit…

E. * Restera à fignoler le cycle pour la moitié-moitié, la fondue savoyarde etc, hihihihihihi!

Tu parles... je suis déjà mal foutue à cause de l'humdité, ce matin j'ai un point au côté droit en bas du dos; genre annonciateur de lumbago...:(

Et il me faut aller vraiment nettoyer aujourd'hui, hier c'était que le plus gros pour enlever l'odeur, ah lala...

D'un autre côté... c'est presque un scénario idéal pour faire mentir les pingres qui voulaient sauver un franc-six sous lol!

Beo a dit…

Tangerine * Plus sous mon règne-comme diraient mes soeurs- en tout cas!

C'est bien débouché et lundi il mettra un tuyau tout neuf.

Le plus con dans tout ça c'est que lundi j'ai alerté 6 personnes différentes, la moitié croyait que je disais n'importe quoi... ou que je les accusaient personnellement, autrement-dit dans mon inexpérience d'ici *PERSONNE n'a eu l'intelligeance de me conseiller d'appeler le spécialiste...

Au moins hier, j'étais ici et c'est arrivé sous mes yeux alors j'ai suivi mes réflexes "normaux" j'ai tout de suite téléphoné sans demander conseil à personne...

*Sti qui sont nuls...

Beo a dit…

Par contre l'autre nulle: ça été moi... avec tout ce chambardement on est pas allés faire les commis du vendredi soir.

Je dis à mon mari: pas grave, j'ai tout ce qu'il faut pour faire une bonne pizza!

Je prépare les légumes et tout le reste... ce n'est qu'au moment d'étaler la pâte achetée toute prête que j'ai constaté que j'en avais PAS!!!