samedi, octobre 27, 2007

Vendredi cinéma!


Maître et Commandant: de l'autre côté du Monde!

Les personnalités, si fortement contrastées de Jack Aubrey et Stephen Maturin, l'histoire de leur longue amitié, forment le pivot de l'œuvre de Patrick O'Brian, l'une des plus vivantes, des plus surprenantes de la littérature contemporaine. Jack rassemble en lui les meilleurs traits de plusieurs figures historiques de la Marine Royale britannique. C'est un grand navigateur, un combattant de génie, mais aussi un homme exubérant, indiscipliné, une "grande gueule", qui raffole d'histoires comiques d'un goût douteux. Quant à Stephen, c'est un brillant chirurgien, un naturaliste averti, un "marin d'eau douce" dont la bravoure égale celle de Jack. La magie de l'œuvre et son succès durable reposent pour une bonne part sur le contraste de ces deux personnages. Il fallait une vedette de la stature de Russell Crowe pour incarner le héros plus grand que nature qu'est Jack Aubrey, face au Maturin de Paul Bettany.
Je n'ai pas le pied marin, loin s'en faut! Russel Crowe que j'aime bien m'a attirée pour le choix de ce film que j'ai adoré!

On voit bien que le réalisateur Peter Weir a mis un grand soin dans la préparation de toutes ces scènes navales d'un autre siècles sur ces grands voiliers majestueux! C'est une réussite.

Sans aller dans les clichés; on voit vraiment c'était quoi la vie à bord. C'était quoi la hiérarchie de tous ces marins qui formaient une infime partie d'un engrenage super efficace.

Dès les premières séquences, on distingue les Anglais, des Irlandais; le vouvoiement so British.

La complexité des manoeuvres de tant de cordages, mats, etc est impressionnant.

La vie à bord est intéressantes à plusieurs niveaux. Le duo du docteur et du capitaine aux violon et contrebasse est bien servi par la trame sonore. Une pure joie!

La dimension du naturaliste et brillant chirurgien nous fait penser à Darwin. Les scènes d'opérations, d'amputation et d'auto-opération sont impressionnantes sans tourner dans le sanglant gore.

Un film à voir et à revoir!

2 commentaires:

Danielle a dit…

Ca donne le goût, franchement... présenté comme ça!

Beo a dit…

Danielle * Tu sais moi les batailles, les péplums... j'aime pas trop.

C'est pour ça que j'ai attendu d'avoir vraiment envie pour le regarder et j'ai été agréablement surprise!

De vraie bataille-avec du sang-, y en a que 2 fois dans le film. Le reste est stratégie, vie à bord, j'ai trouvé ça vraiment intéressant.