mercredi, septembre 17, 2008

Champlain sous forme ludique!

Vouv vous souvenez de ces petites chroniques sur les oeuvres de Champlain pour fonder Québec que j'avais mises en lien au début de l'été?

Chroniques qui nous apprennent au fil des jours tous les efforts et les luttes qu'il a consignées dans son journal-les blogs n'ont rien inventé hein-.

Eh bien Samuel de Champlain peut aussi se découvrir en version BD!

Un quartier, un lac, une promenade et mille autres lieux portent son nom. On le voit sur des monuments, on a célébré toute l’année son arrivée ici, il y a 400 ans. Et pourtant, peut-on prétendre connaître Samuel de Champlain? Non, répond Philippe Girard, un bédéiste de la capitale qui a consacré une bande dessinée au fondateur de Québec.


Cliquez sur Philippe pour savoir la suite de cette belle expérience dont j'espère trouver l'aboutissement en librairie!

Quelqu'un parmis vous l'a vu? Parcourue? Lue?

6 commentaires:

coco a dit…

D'après le descriptif, le livre doit être très intéressant. Une belle histoire sur Champlain et la découverte du Québec avec la devise : Je me souviens d'être né sous la fleur de lys, avoir grandi sous la rose et m'épanouir aujourd'hui sous la feuille d'érable ... Cela relate bien les différentes "occupations" du Québec.

Shandara a dit…

Ca l'air sympa, je vais tenter de regarder ça la prochaine fois que je vais dans une librairie :)

Beo a dit…

Shandara * J'aimerais bien le feuilleter un jour mais je vais pas me précipiter pour l'acheter, m'enfin je crois pas :)

Il y a eu une réelle collaboration et surtout un engouement pour le 400e en France dans les régions de nos origines ;)

Anonyme a dit…

La BD est diffusée auprès des libraires français et québecois. On peut aussi la commander directement auprès de l'éditeur
SANGAM
8 BIS RUE BORIE 33300 BORDEAUX
Courriel : infosangam@yahoo.fr
www.sangam.space-blogs.com

Beo a dit…

Anonyme * Merci pour ces coordonnées, perso j'avais pensé passer par la FNAC.

Beo a dit…

Coco * Désolée je viens de récupérer ton commentaire qui s'était perdu dans les méandres de euh... bref!

En fait c'est aussi de remettre en place ce personnage de grande valeur autant pour l'Histoire de France que celle du Québec.

Oui; cette devise qui est la nôtre est bien toujours d'actualité!