mercredi, janvier 09, 2008

Que c'est original!

Pour ne pas trop s'éloigner du sujet de la BD québécoise voici une trouvaille que je trouve totalement géniale! En fait s'ils pouvaient faire breveter ou à tout le moins exploiter leur bonne idée au maximum: ces deux jeunes gens ont de l'avenir!

Ici; on imagine l'image collée je vous prie...

De quoi s'agit-il? Tout d'abord voici les vaches de la Maison d'Edition: Le vent qui vente.

Avant de cliquer sur le lien ci-dessus: veuillez lire ce qui suit:

Anne-Marie Labbé

Le Soleil

Deux jeunes créateurs des Îles-de-la-Madeleine se sont donné comme mission de faire découvrir les régions du Québec sous un angle original. Leur audace a été récompensée avec la vente de plus de 35 000 albums de la collection Le tour du Québec en BD.

La collection de bandes dessinées illustrant différentes régions du Québec a vu le jour en 2003 avec la parution d'un premier numéro sur les Îles-de-la-Madeleine. Les aventures de Néciphore a été la première réalisation du scénariste Jean-François Gaudet et de l'illustrateur Hugues Poirier.

Au cours des cinq dernières années, les concepteurs ont créé leur compagnie, Le Vent qui vente, et publié une BD par année. Chaque numéro nous fait découvrir une région au travers des aventures de Néciphore, Théophile, Dagobert, Philémond et Stanislas. Tous cousins, ils nous entraînent à la découverte de la région dont ils sont originaires, soit les Îles-de-la-Madeleine, le Saguenay-Lac-Saint-Jean, la ville de Québec, Charlevoix, puis la Mauricie.

Chaque BD présente une série de courtes histoires de deux pages qui, mises bout à bout, résument les principales activités touristiques d'une région sur une année complète. Conçues pour un large public et visant autant les jeunes que les adultes, les BD sont teintées d'humour et les personnages empruntent volontairement un aspect parfois caricatural.

Le numéro sur la ville de Québec inclut des références à la rivalité Canadien-Nordiques, au culte des abris à neige, à l'Hôtel de glace, au Carnaval et fait revivre René Lévesque et Félix Leclerc. Certains clins d'oeil ne seront compris que par les résidants de la ville, telle l'image montrant les défuntes bretelles de l'autoroute Dufferin-Montmorency avec la précision du style architectural représenté: «erreur de jugement du modernisme».

Photo Raynald Lavoie, Le Soleil

Invitation à voyager

«Nous sommes des bédéistes par accident, précise Hugues Poirier, architecte de formation. Notre humour est sans prétention. On ne vise pas la BD parfaite, on veut seulement donner le goût aux gens d'en savoir plus sur une région.»


La motivation première des concepteurs de la collection est tout simplement d'encourager les gens à voyager pour découvrir les magnifiques régions du Québec. Poursuivant le double objectif de distraire le lecteur tout en le renseignant sur les attraits touristiques et les particularités régionales, les BD rejoignent autant les touristes que les résidants des régions mises de l'avant.

«On fait de la BD réalité, poursuit Hugues Poirier. On essaie d'être proche du réel, de rapprocher la BD des gens en offrant un produit accessible. Au lieu de choisir un super-héros comme personnage, on a opté pour un homme du peuple, pour que les gens se reconnaissent.»

Afin de bien connaître les régions sur lesquelles ils ont jeté leur dévolu, les auteurs ont séjourné à plusieurs reprises dans les régions et ont multiplié les rencontres avec les gens du coin. Ils se sont attardés à tous les petits détails, puisque leurs BD contiennent bon nombre d'expressions régionales et même des recettes typiquement locales. «Le point commun de toutes les régions visitées, c'est la fierté de ses habitants», souligne Jean-François Gaudet.

«Quand le monde pense qu'on vient de la région, poursuit-il, c'est qu'on a fait un bon travail. Le plus beau compliment qu'on peut recevoir est: «Hein, vous ne venez pas d'ici?»»

N'ayant reçu aucune subvention, à l'exception de deux bourses de démarrage d'entreprise, le duo a dû innover pour réussir à se lancer dans l'aventure de la publication. Chaque numéro est appuyé financièrement par des commanditaires locaux dont le logo apparaît en bas de page. Ces publicités apparaissent comme des compléments d'information utiles pour les touristes, aux dires des bédéistes, qui ne se laissent en aucune mesure influencer dans leur contenu rédactionnel. En plus de servir à payer l'impression des numéros, ces publicités servent au positionnement de l'entreprise, car bon nombre de commanditaires deviennent aussi des points de vente.

Les concepteurs reçoivent beaucoup de propositions au sujet des régions qui pourraient être mises à l'honneur pour leur prochain numéro. Ils hésitent pour l'instant à se lancer dans la création d'un numéro hors série sur l'Acadie ou poursuivre leur lancée en choisissant une région telle la Gaspésie ou les Laurentides, qui récoltent beaucoup de demandes de la part des lecteurs assidus.

Parmi les projets dans le collimateur, les créateurs du Tour du Québec en BD souhaiteraient traduire leurs albums, voir leurs personnages prendre vie dans des dessins animés télévisés et trouver un distributeur pour la France. Le duo envisage également la conception d'une BD sur une région française. Leur candidature est actuellement à l'étude pour une éventuelle participation à la foire d'Angoulême, capitale de la BD, où le Québec sera à l'honneur en avril 2008.


_____________________________________________________
Les albums de la collection Le tour du Québec en BD sont vendus 20 $ chacun. Pour la liste des points de vente: www.leventquivente.com.

Si c'est-ti pas original et bien fait!!! Bravo aux auteurs, bravo aux promoteurs régionaux et je me demande bien si je vais pas me les acheter... he he!

Pour avoir un aperçu de chacune des régions et personnage typique: on peut en faire le tour sur le site officiel.

4 commentaires:

Tangerine a dit…

Hahaha! Les pies au vent! Original, surtout aujourd'hui nous avons des vents du sud très violents , pas loin du 100km heure. Ils ont beaucoup de talent!

Beo a dit…

Tangerine * HIhihi oui! C'est pour ça que je tenais à mettre l'image des vaches au vent, même si l'image vient en 2 bouts et que ça paraît: trop drole!

Au moins vous avez pas manqué d'électricité?

J'ai regardé ça pas mal sur LCN et RDI hier soir: ouf!

Shandara a dit…

Ca l'air sympa ces BDs, à voir!

Beo a dit…

Shandara * Oui; ça m'a l'air très bien fait.

Je dis pas que je vais acheter mais dès que je mets les pieds au Québec: je veut voir!