mardi, janvier 22, 2008

Je suis au boulot!

La semaine commence en force et me laisse sans. Vous savez les journées où tout va bien et que vous vous donnez à fond sauf qu'en soirée; vous vous rendez compte qu'il ne sert à rien d'entreprendre de quoi d'autre, même pas la lectures de blogs divertissants. Qu'une bonne soupe chaude, un bon bain et le lit très tôt sont les meilleures solutions.

C'est ce qui m'est arrivé hier soir. Couchée tôt, endormie illico; j'ai passé la nuit à me balader dans un univers sayabécois. Un bel univers! Plein de gens de ma vie d'avant là-bas, des situations cocasses certes, c'est un peu normal en rêve :)

Et c'est reparti pour une grande journée, avec un vent violent qui lui a toutes ses forces ;)

6 commentaires:

looange a dit…

Prends soin de toi :) pour ne pas t'épuiser.

Beo a dit…

Looange * Oui môman! Finalement on a fini plus tôt, je suis à la maison et j'alterne, ménage, lecture, etc.

Et y a de belles percées de soleil parmis les gros nuages noir: ça fait du bien ;)

Valérie a dit…

Oups, j'ai aussi connu ça hier soir...
Donc bonne fondue, petite bouteille de blanc valaisan !
Ce soir on redevient sérieux, avec repassage et aspirateur !

Beo a dit…

Valérie * Je crois qu'on est un peu trop influencées par la météo, à notre insu :(

On avait déjà fait la fondue et le fendant dimanche soir, he he!

Tangerine a dit…

Moi je remarque que quand c'est la pleine lune, on est plus 'fatiké'.

Beo a dit…

Tangerine * C'est drôle; je n'ai jamais eu l'impression d'être influencée par la pleine lune.

Par contre, en 1999, donc presqu'à mon arrivée, il y a eu un jour, ou la pression atmosphérique avait chutée tout d'un coup et j'étais à la maison.

En fait je faisais la grâce matinée. Puis au lieu de me lever comme d'habitude; je m'étais retrouvée sans énergie, comme vidée de toutes substances, complètement à plat.

Je ne comprenais pas, ça ne m'étais jamais arrivé. Je travaillais de soir et quand j'avais appelé ma patronne d'alors pour lui expliquer que je n'irais pas: elle m'avait dit que c'était normal, que ça lui arrivait souvent.

Et vu que c'était une hollandaise, ces phénomènes étaient nouveaux pour elle depuis qu'elle vivait en Suisse. Mettons que ça m'avais rassurée de comprendre :)

C'est vraiment spécial.