samedi, janvier 26, 2008

Championnats européens de patinage artistique 2008

Mon horaire et donc ma présence à la maison a fait que cette année j'ai pu suivre les 2 volets de la compétition des hommes. Rien d'extraordinaire hélas, beaucoup de chutes, de manquements et d'erreurs; même de la part des 2 champions Lambiel et Joubert.

La finale de jeudi soir était un poil mieux, dommage que le commentateur Cédric Monod en était encore à nous expliquer les détails des sauts et des programmes à venir... ça a carrément gâché mon plaisir en enlevant toute la magie de l'instant.

Photos du programme court de Lambiel.

La magie dans cette soirée fut un peu rare aussi. Sauf Lambiel qui pour moi fut le seul à nous emporter avec lui dans son programme époustouflant. Il est arrivé 2e sauf que ce vendredi matin j'apprends que les juges ont réajusté à la hausse son pointage, hum... Ce qui ne change pas sa 2e place mais réduit l'écart de points d'avec le premier.

Ce vendredi soir c'était la finale en danse, de bien belles performances qui font rêver un peu plus que les 3 autres disciplines. Une bien belle soirée.

Les Russes Oksana Domnina/Maxim Shabalin ont sorti le grand jeu dans le libre pour l'emporter de justesse, tandis que les Français Isabelle Delobel/Olivier Schönfelder ont cédé leur médaille d'or. Mon couple préféré ce fut les anglais avec une chorégraphie inédite sur une musique d'Enigma

Pendant que je regarderai la finale des dames, bien au chaud dans mon salon , sous -20°C, les fans de la descente du Red Bull Crashed Ice de Québec auront l'adrénaline et l'excitation de ce genre de compétition pour les réchauffer!

Les médias et certains sportifs -dont Marc Gagnon, champion de patinage de vitesse-, ont pu tester leur forme physique sur le circuit, avant les qualifications.

En espérant que le lien soit fonctionnel pour ce magnifique diaporama d'avant compétition.

4 commentaires:

Mamounia a dit…

Je suis incapable de regarder les compétitions de patinage artistique, cà me brise le coeur quand je les vois tomber ou se tromper. Tout ce travail pour échouer à la fin... C'est vrai que c'est drôlement excitant cette piste de patinage!!!

Beo a dit…

Mamounia * C'est certain que c'est jamais drôle quand ils tombent mais ça fait partie du jeu!

Moi, j'ai des frissons et le coeur en marmelade quand je vois patiner mes préférés, encore plus quand ils gagnent!

La Suisse a récolté 2 médailles d'argent. J'ai déjà hâte aux Mondiaux du mois de mars pour retrouver les autres pays :)

Il doit y avoir beaucoup de monde à Québec! Moi ça m'intriguait de voir le parcours de la piste, en pleine ville!

Alcib a dit…

Je regarde rarement les patineurs à la télé, parce que je ne sais jamais d'avance quand on peut les voir, mais je suis toujours très attentif quand je tombe sur la diffusion de certaines compétitions.
Et j'envie un peu leur talent, la maîtrise de leurs mouvements ; puis je me console en me disant que pour réussir dans une seule discipline, il faut tellement de travail qu'on ne peut pas exceller en tout.

Beo a dit…

Alcib * Il y a des années où ils diffusent que le moment des meilleurs, soit un 15 à 20 minutes et ça me frustre au plus haut point!

C'est plus complet quand ça se passe sur le même fuseau horaire, je m'installe et c'est comme si je regardais un film; dans le sens que je suis disponible et que je les regarde tous patiner. Y a pas que les meilleurs qui méritent notre attention ;)

Il y a des petits bijoux dans la jeunesse montante. Je trouve que ça me change de la routine et ça me fait du bien.

Si jamais mon horaire me fait l'effet contraire et que je stresse pour arriver à avoir du temps pour regarder; j'aime moins :(

J'espère qu'en mars ça se passera comme cette semaine.