dimanche, mars 30, 2008

Dead Man

Après une bonne nuit allongée par ma grasse matinée, dont j'ai vraiment besoin pour récupérer un tant soit peu de ma semaine, le début de ma journée de vendredi était sous le signe du soleil. J'ai pu travailler un peu au balcon et y lire jusqu'à ce que la bise se lève en apportant un couvert nuageux.

En soirée, un dvd qui m'attendait depuis plus d'une semaine a fait mon bonheur et pas à peu près!

Un film déroutant qui pourtant recèle autant de non-dits que de sagesse, d'une simplicité désarmante, avec en prime Johnny Depp et la musique de Neil Young. Un pur bijou!

En Amérique, dans la deuxième moitié du XIXe siècle, William Blake accepte un emploi de comptable dans une ville minière de l'Ouest. Arrivé sur place, rien ne fonctionne comme prévu. Le pays et ses habitants contrastent singulièrement avec la civilisation urbaine qu'il a connue et William devient un tueur malgré lui, poursuivi par un trio de chasseurs de prime...


La qualité particulière du noir et blanc dans ces paysages mornes peuplés de squelettes divers ou bien dans la nature grandiose de l'Orégon-je crois-, sont autant d'atouts pour porter l'histoire initiatique d'un certain William Blake.

Je découvre Jim Jarmusch avec ce film et je suis fascinée.



Pour ce qui est de Depp... il m'étonnera toujours avec ses choix de rôles plus déjantés les uns que les autres.

Ce qui n'enlève rien au sérieux de ses films. Juste que je considère que c'est un être à part qui ne s'éparpille pas, au final; ses choix et ses performances ont toujours pour résultats de magnifiques réalisations hors du commun. J'adore!


4 commentaires:

Danielle a dit…

Merci bien, Béo!!! Je crois bien qu'on va se le taper un jour ou l'autre! Alex dit qu'il a vu des previews et que c'était très spécial!

Beo a dit…

Danielle * Tu devrais aimer, il y a tout un pan du film qui nous amène directement dans la culture amérindienne; c'est vraiment bien fait, avec respect.

purbonheur a dit…

J'ai beaucoup aimé ce film moi aussi. Surtout que je venais de lire le livre que tu m'avais recommandé '1000 femmes blanches'. Ça tombait bien comme on dit!

Beo a dit…

Hello ma belle ;)

C'est drôle, je ne m'attendais pas du tout à ce qu'il y aie tout ce volet sur la spiritualité amérindienne.

J'adore quand c'est fait avec respect comme ça.