mercredi, janvier 28, 2009

Le Cenovis: bon ou mauvais pour la santé?


Déjà, qu'est-ce?

En 1931, un brasseur récupère les levures utilisées pour la fermentation de la bière, des substances végétales naturelles et très riches en vitamine B1. Après plusieurs essais, le produit est mis au point et un groupe suisse de brasseurs lance le Cenovis; le succès est immédiat et la fameuse pâte à tartiner tellement bonne qu’elle entre dans la ration du soldat suisse… Sains et vigoureux, les militaires!

Aujourd'hui, ce produit est présent dans de nombreux ménages helvétiques. Le cenovis constitue un encas salé au goût unique et fort. On l'aime ou on le déteste.



Il peut être utilisé sur du pain comme une tartine, mais également pour la préparation de sauces à salades, des sauces pour les viandes ou encore pour les soupes et les bouillons.




D'un point de vue nutritionnel

Pâte à tartiner Levure de bière (contient du gluten), eau, extrait de légumes, sel de cuisine, vitamine B1
Pâte à tartiner
"sans sel"
Levure de bière (contient du gluten), eau, extrait de légumes, vitamine B1
Liquide Eau, levure de bière (contient du gluten), sel de cuisine, condiment au soja, extrait de carottes, extrait d'oignons, vitamine B1
Poudre Sel marin de geyser d'Islande iodé, levure en poudre, amidon modifié, extrait de levures, légumes, graisse végétale hydrogénée, épices, antiagglomérant (E 551)

100g de pâte à tartiner apportent 225 calories, dont 35g de protéines, 20g de glucides et moins de 0,5g de lipides, ainsi que 14mg de vitamine B1.


Ce produit est très intéressant par son apport en protéines végétales et en vitamine B1 et par son faible apport en graisses.


Exclusivement végétal, il ne contient ni additifs et ni agents conservateurs.

Son seul côté négatif est sa teneur en sel, vous pouvez donc adopter la version sans sel.

Alors bon ou mauvais pour la santé? Bon.

Par contre, je suis impardonnable car je publie ce billet sans avoir goûté la chose...

42 commentaires:

Shupi a dit…

ça me donne envie d'essayer ce produit que je ne connais que de nom. Au pire, je le mettrai dans mes sauces à salades...

Didier a dit…

Ça ressemble un peu à la Vegemite que l'on trouve en Australie..d'ailleurs c'est à peu près les mêmes ingrédients...

Beo a dit…

Shupi * Je crois que tout étranger-moi inclus-, rechigne un peu à y aller volontairement pour goûter non?

C'est clair qu'offert au sein d'une famille suisse; ça doit se faire pas mal plus rapidement comme expérience ;)

Beo a dit…

Didier * Et la Vegemite ne ressemblerait pas aussi à la Marmitte d'Angleterre???

T'en manges toi? Puis t'as pas encore goûté au Cenovis???

Famille !SéRyHarri! Inc. a dit…

C'est comme du Vegemite et de la Marmitte. Faut être vraiment habitué pour apprécier ce goût. C'est comme pour le Kvass... Les Russes adorent mais pour le commun des mortels ici... eurk ! :o)

Didier a dit…

Beo: oui exactement c'est à peu près la même chose que la marmitte

Je pense avoir déjà gouté au Cenovis mais ça fais longtemps...

Beo a dit…

Dominique * Voilà que tu nous sort une 4e variante russe ;)

Beo a dit…

Didier * Ok, ça me donne une idée et un peu comme à chaque fois que j'en parle... ça me donne pas trop envie finalement ;)

Famille !SéRyHarri! Inc. a dit…

Moi je vois le Vegemite et le Kvass comme des assaisonnements. C'est comme bouffer un cube de OXO ou boire du Bovril... ça saisit... Le Kvass je l'utilise dans une soupe. Les Russes font aussi un bouillon à base de Kvass.

E. a dit…

Avant de lire les commentaires j'ai tout de suite pense au Marmite anglais. Moi j'aimais bien mais c'est vrai que ca demande un temps d'adaptation...

Beo a dit…

Dominique * J'allais te demander plus tôt si ça ressemblait au Bovril ;)

Par contre le Cenovis est assez épais pour être tartiné.... et plus on en parle moins j'en ai envie, hu hu!

Beo a dit…

E. * Pour l'apport nutritif; je n'ai aucuns doutes. Pour le goût quand t'en as pas l'habitude... ma liste de doutes s'allonge!

Venise a dit…

Je suis déçue. Tu ne connais personne qui y a goûté ? Une petite famille Suisse, quelqu'un ? C'est l'apparence qui te rebute si je comprends bien ?

Est-ce que ton chéri est Suisse (je m'excuse de pas savoir, il faudrait que je lise tes archives j'imagine mais je préfère la fraîcheur du présent !) ?

J'espère que quelqu'un va venir nous en parler avec encore le goût sur la langue.

coco a dit…

Je ne connais pas ce produit. Je vais regarder samedi en faisant mes courses en Allemagne si eux en fournissent et si oui je gouterai.

doremi a dit…

Moi j'ai déjà mangé ça avec du pain. C'est trop deg'.
Faudrait essayer en fin de soirée après la 20ème bière...

Beo a dit…

Venise * Je savais bien que j'en décevrais certains... mais non: mon mari est d'origine italienne. De père italien et de mère espagnole et c'est pas eux qui font dans l'expérience culinaire crois-moi!

Pour le moment, il ne m'est jamais arrivé d'en voir chez quelqu'un; faudrait que je pense à en parler les prochaines fois.

Mais les commentaires précédents devraient te mettre sur une piste non?

Imagines du Bovril assez épais pour être tartiné sur une tranche de pain... berk!

Beo a dit…

Coco * J'ignore si ça se trouve hors sol suisse... et après toutes ces énumérations d'Angleterre, d'Australie et même du Canada... on dirait bien qu'il n'existe pas d'équivalent français?

Je pourrais facilement comprendre pourquoi... ;)

Beo a dit…

Dorémi * Ah enfin un brave qui a goûté!

Plus ça va et plus je me dis que même après la 20e bière... j'oserais pas trop!

Eric a dit…

J'ai goûté le Cénovis, et j'aime! En fait, j'appréciais déjà le Marmite anglais et le Bovril. Alors quand j'ai appris qu'il existait un équivalent suisse, je l'ai tout de suite cherché. Le Cénovis tire plus sur le marron que le Marmite (noir) et je le trouve plus salé. Mais c'est un régal en tartine, sur du pain chaud, ou alors dilué pour préparer un bouillon.
Oui, j'ai peut-être des goûts bizarres...

Beo a dit…

Bonsoir Eric et bienvenue à toi par ici. C'est toi qui va chez Olivier de Montréal? ;)

En fait, si j'avais à en acheter du Cenovis, je le goûterais en bouillon pour la première fois, parce que ce genre de tartines salées ne fait absolument pas partie de mes goûts et envies culinaires ;)

Pour les goûts bizarres... tu as déjà tenté une tartine faite avec de la moutarde préparée-comme on trouve au Québec- et du beurre? C'est le genre de tartine qui faisait mon bonheur étant gamine ;)

Dr. CaSo a dit…

Ahhh le cénovis... Ma mère a toujours détesté ça donc c'était banni de chez nous et on n'a jamais eu la chance de vraiment essayer (mon père en mangeait en cachette). Par contre, ma tante (parisienne) adorait, et elle en recevait chaque année comme cadeau de Noël. Je dois avouer qu'adulte, j'y ai goûté et ai pas mal aimé. C'est salé et assez fort, mais sur du pain grillé avec une bonne soupe c'est génial! Tiens, je vais demander à ma mère de m'en envoyer (attention, ça va faire une crise intercontinentale, hehe).

Mamounia a dit…

A voir tous les commentaires, il doit bien y avoir qq chose de ce côté ci de l'océan qui y ressemble, mais moi cà ne me dit rien du tout (et pas sûre de vouloir y goûter non plus :-S)

Beo a dit…

Dr.Caso * Alors toi c'est avec du pain grillé? Intéressant!

Beo a dit…

Mamounia * J'ai cru comprendre que ça ressemblait au Bovril ou à de l'OXO en pâte ;)

Valérie de Haute Savoie a dit…

Arghhh mais aussi bien le Cenovis que le Marmitte j'ai JAMAIS compris que l'on puisse aimer. J'ai les deux dans mon réfrigérateur qui croupissent sans que plus personne ne tente d'y replonger une cuillère. Une seule suffit pour se faire une idée à jamais :D

Alcib a dit…

Avant de lire les commentaires, j'ai tout de suite pensé à la Marmite anglaise, moi aussi.
Le goût peut ressembler au bouillon de boeuf concentré mais ce n'est sûrement pas la même chose puisque les végétariens en mangent. Et le bouillon boeuf concentré contient surtout du sel, du colorant et quelque chose qui lui donne du goût. Je ne crois pas que le Cenovis ou la Marmite aient en commun avec le Bovril ou Oxo autre chose que le goût, s'il y a lieu.
Je n'en ai jamais goûté et je n'en ai jamais vu, sauf sur Internet.
J'essaierai d'en trouver à Montréal ou je demanderai à Alexander de m'envoyer un contenant de Marmite.

Trelk a dit…

Je suis hyper fan de cette "chose". Quand j'ai le temps de me faire des tartines au petit-déj, il y en a toujours une de Cenovis. Mais pour apprécier, il est indispensable de mettre aussi du beurre. Et pour une tartine de 10-15 cm de long, une bonne pointe de couteau suffit, il ne faut surtout pas en mettre 2 centimètres d'épaisseur sinon bonjour la grimace.

Et il vaut mieux avoir été élevé avec pour supporter ;) Mon épouse, né et élevée en Sarkozie, n'arrive toujours pas à en avaler et n'en supporte même plus l'odeur.

Valérie a dit…

Oups, dire que je suis Suisse et je n'ai JAMAIS goûté au Cenovis... Chez nous, c'était plutôt Le Parfait !

Beo a dit…

Alcib * Tu as bien raison... on ne peut pas comparer des pommes et des oranges mais c'était surtout pour donner une piste question goût ;)

J'ai déjà discuté avec des québécois qui ont vécu en Angleterre et leur avis sur La Marmitte était mitigés.

On dirait que c'est le genre de truc qu'il faut avoir été élevé avec pour apprécier :)

Beo a dit…

Valérie * C'est pas ce que tu dis qui va m'encourager à en acheter un pot ;)

C'est pour ça que je pense que c'est le genre de truc que les gens d'ici doivent nous faire goûter et apprécier ou pas :)

Beo a dit…

Trelk * C'est bien ce que je constate qu'il faut avoir été élevé avec ce goût très jeune et c'est important de nous signaler qu'il faut en mettre très peu!

Beo a dit…

Valérie CH * ;) Petit ajout pour te distinguer de madame de Haute-Savoie.

Le parfait, c'est pas plutôt approchant des pâtés de foie ou fromage d'Italie?

Le seul Parfait que j'ai déjà consommé était au thon, j'aime bien.

lancelot a dit…

Tu l'as même pas goûté ? Sérieux ?
Tu m'étonnes ...

Beo a dit…

Lancelot * En fait c'est le genre de truc qu'il faut déjà penser d'acheter et ensuite savoir quoi en faire.

J'estime qu'il serait tout aussi important pour un arrivant ou même des visiteurs de se faire offrir ce genre de dégustation, au même titre que de se faire expliquer comment faire la raclette ou la fondue non?

Tu aimes ça toi???

Valérie CH a dit…

Oui, c'est plutôt un pâté de foie. Moi j'adore ! Etaler sur du pain ou ajouter à de la viande hachée flambée au cognac, pour une délicieuse sauce accompagnant des spaghettis !

Beo a dit…

Valérie * J'aime bien les pâtés de foie moi et par ici ce que j'ai trouvé de plus approchant au goût d'une certaine marque de chez-moi, c'est les pâtés aux morilles! J'adore!

Docteur Maman a dit…

Eh ben voilà, tu prends le temps de nous écrire des articles profonds et pleins de sérieux, et c'est quand tu parle de Cenovis que tout le monde a un mot à dire! ;o)
Moi aussi j'ai cru reconnaître le Marmite/Vegemite avant même de lire les commentaires. J'en ai mangé en Israël (où il y a beaucoup d'Anglais) et j'ai adoré, alors que je ne savais même pas que c'était bon pour la santé. Par contre, je ne vois pas comment on peut aimer la version sans sel parce que justement, j'aime ça parce que c'est salé!!
En bref, comme tu disais dans ton billet, c'est le genre de chose que soit on aime, soit on déteste...

Beo a dit…

Docteur Maman * Le début de ton commentaire rejoint exactement quelques réflexions de ma part-de moi à moi lala-, et je trouve ça très rigolo!

D'autre parts, ça m'aide à apprendre, moi, sur ce genre de trucs que je n'ai pas expérimenté.

Tu m'apprends cette grande présence des anglais en Israël! Et tu peut en trouver du Marmitte au Québec??? Parce qu'il y a une rumeur qui dit qu'il y a aussi beaucoup d'anglais par là ;)

Anonyme a dit…

Pas un petit déjeuner, pas un sandwich, sans Cenovis dans ma famille et ce sur 4 générations.Comme je ne suis pas toute l'année dans ce magnifique pays je fais des réserves .
C'est délicieux avec ou sans beurre, mais toujours avec mesure.
En général les pièces rapportées ont du mal à l'adopter mais les enfants prennent le relais dès la première année; Il y a toujours un tube dans une trousse de toilette quand on voyage...

Beo a dit…

Anonyme * Je sais bien que ces spécialités qui ont fait nos enfances sont indispensables!

On n'a juste pas les mêmes... selon notre enfance et notre origine.

J'adore constater cette constante ;)

Anonyme a dit…

En temps que suisse immigré, je confirme tout cela. Je pense qu'il existe une addiction physiologique pour le cenovis et en particulier la vitamine B1.

Beo a dit…

J'ose demander, Suisse expatrié, si vous en rapportez quand vous passez par votre pays d'origine?