mercredi, décembre 05, 2007

Collaboration magique!

La première mondiale de Nebbia a eu lieu hier soir au Grand Casino de Genève hier soir.

La première mondiale de "Nebbia", la nouvelle création du Cirque Eloize, en coproduction avec le Teatro Sunil, se déroulera mardi au Grand Casino de Genève, en Suisse.
Ce spectacle, le dernier de la trilogie du ciel, après "Nomade" et "Rain", présenté jusqu'au 15 décembre, a été écrit et mis en scène par Daniele Finzi Pasca. Ce dernier en est à sa troisième collaboration avec le Cirque Eloize.

"Nebbia" compte onze artistes qui sur scène offrent un savant mélange de théâtre acrobatique, d'arts du cirque, de musique et de poésie.

Après Genève, "Nebbia" demeurera en Europe avec des sauts en Slovénie et en Italie, puis la troupe se déplacera en Amérique latine et en Asie.

Les Québécois devront patienter pour voir ce spectacle qui ne sera présenté qu'en septembre 2008 à Montréal.

Rappelons que le cirque québécois produit depuis 14 ans. Daniele Finzi Pasca, qui a déjà travaillé sur une trentaine de spectacles au sein de son entreprise, a notamment réalisé la mise en scène de la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques d'hiver de Turin en 2006.

© La Presse Canadienne, 2007


Le Cirque Eloize et le Teatro sunil annoncent une nouvelle création intitulée Nebbia. Mis en scène par Daniele Finzi Pasca, ce nouvel opus est la troisième collaboration entre le metteur en scène suisse italien et la compagnie canadienne virtuose du cirque moderne et du théâtre acrobatique.

Nebbia, après Nomade et Rain, complète la trilogie dédiée au ciel
Nomade, la Nuit le ciel est plus grand, spectacle embrassant dans un même élan théâtre, cirque moderne, acrobaties et musiques, avait fait escale à Lausanne en décembre 2004. Plus de 25'000 spectateurs découvraient alors l’univers magique et émouvant du Cirque Eloize et faisaient un véritable triomphe à ce spectacle.

Nebbia, un brouillard magique. Dans cette nouvelle création, troisième opus de la trilogie amorcée avec Nomade, et poursuivie avec Rain (inédit en Suisse à ce jour) c’est le brouillard (nebbia, en italien), qui tient la vedette. Un brouillard dans lequel tout devient possible, dans lequel la réalité se transforme en rêve.

A la croisée des chemins entre théâtre acrobatique, cirque moderne et performance, Nebbia va combiner théâtralité, rythmes, savoir-faire acrobatique, numéros de cirque et poésie.
L’émotion et la sensualité occupent une place centrale dans la démarche commune du Cirque Eloize et du Teatro Sunil, tout comme la musique et le chant. Dans cette nouvelle création, la partition musicale sera ainsi un personnage à part entière, dialoguant avec la douzaine d’artistes présents sur scène.
Par le Cirque Eloize et le Teatro Sunil

8 commentaires:

speedy80 a dit…

et ben moi j'y vais ce soir!!! je me réjouis de découvrir ce cirque merveilleux, à la limite du rêve :)

Danaée a dit…

C'est vraiment une belle carte de visite pour la créativité québécoise!

As-tu été au spectacle?

Blue a dit…

J'ai vu le Cirque Eloize à Paris il y a quelques années et j'avais bien aimé. Ils savaient se distinguer du Cirque du Soleil.

Beo a dit…

Speedy * Tu m'étonnes! Vu l'heure tu dois déjà être en route, j'ai hâte de lire tes impressions ;)

Beo a dit…

Danaée * Je n'y vais pas non, pour une vraie belle place c'est très cher :(

Beo a dit…

Blue * C'est bien vrai; faut pas trop les comparer avec le Cirque du Soleil. J'aime bien la touche de Daniele qui, ne l'oublions pas, est Suisse. ;)

speedy80 a dit…

c'était... magnifique!!! lire mon blog pour plus de lecture :)
tellement bien que j'y retourne avec M. Speedy! mais je viens de me rendre compte que la fille de la fnac m'a super mal placée, je vais être tout au fonc, bouhhhhhhhhhh

Beo a dit…

Speedy * Je suis allée lire hier soir, je trouve que ta critique rends bien l'esprit du spectacle ;)

Pour les intéressés; je vous invite à aller lire chez Speedy.

Ouin; les meilleures places doivent être prises maintenant :(