mardi, mars 06, 2007

Yen a vraiment marre!



C'est moi qui est pas bien où la civilité sur les routes n'a plus d'importance?

Déjà plusieurs fois; je vous ai relaté le stress que me procure les voitures qui semblent toujours vouloir clairement me signifier que je les embêtent, retardent, que sais-je! Le fait est qu'ils arrivent souvent comme des boulets derrière moi sur les petits routes de campagne, souvent je dépasse un peu la limite de vitesse, sauf qu'on dirait que c'est jamais assez rapide pour celui qui est derrière moi.

Donc, c'est rendu qu'à chaque trajet, je m'amuse à compter les incivilités, les imprudences; ça m'aide à demeurer vigilante.

Aux giratoires, la priorité est à la voiture arrivant de la gauche. La logique est quand même d'y arriver en douceur, pour parer à un éventuel véhicule en priorité et si possible: d'annoncer la couleur en clignotant.

J'ai failli me faire couper la voiture en deux il y a un an: faut dire que le con qui arrivait d'en haut, s'il avait ralenti, roulait encore à 50km/h... j'ai donc ralenti pour lui... et malgré que j'étais déjà engagée: c'est moi qui ai cédé le passage...

Je la cite celle-là: parce que j'ai eu peur et si j'avais été à une vitesse "normale"; il m'aurait carrément rentré dedans!

Je vous épargne les redites qui peuvent survenir plusieurs fois durant un seul trajet de moins de 20 km.

Par contre ces temps; je suis dans une série qui commencent à m'énerver grave!!!

Hier matin, j'arrive du côté qui m'étais habituel quand on habitaient en ville, pour me trouver une place de stationnement. Une file de voiture vient en face, je dois attendre pour tourner à gauche, mais la première voiture indique la même intention: je la laisse passer. Au moment de prendre cette décision, car de toutes manières: il me fallait attendre que la file passe pour tourner à mon tour, à ce moment donc: il n'y a rien derrière moi.

Sauf qu'entre-temps, arrive un bus -vannette- qui me klaxonne dessus rageusement, le mec a la vitre abaissée et il m'engueule au passage!!! Iiiiiiiii!


En rentrant; je fais un détour par le Centre d'achats en passant par des petites rues que j'aime bien. Tout des zones 30 km, plein de passages piétons, de feux de circulation, une traverse de métro, bref. Durant 10 à 15 minutes... j'ai eu une petite fourgonnette au cul -excusez l'expression- au début je l'ai vu louvoyer sur la gauche: j'ai cru qu'il préparait une sélection de piste... sauf qu'il n'y avait qu'UNE piste!

Giratoire, passage piétons: j'arrête, il touche pratiquement mon pare-choc, 2e passage piétons, pareil: il louvoie comme pour doubler... c'est la sortie des écoles enfantines et il y a plein de gamins partout! Feu rouge: précisément plus fréquent à ces heures... et re-passage piétons, giratoire, toujours le bonhomme -60 ans au moins- qui louvoie, me scotche dangereusement, klaxonne maintenant en levant les bras au ciel.

Hélas, il tourne à droite comme moi, et son cirque continue, et encore des piétons, et la barrière abaissée à la traverse du TSOL! Il y a 5 voitures devant moi mais le comportement de ce goujat me fait l'effet que c'est carrément MOI qui l'embête!!!

Si je n'avais pas appris à conduire ailleurs qu'ici; je pourrais à la rigueur devenir parano...

Heureusement, il a continué tout droit quand j'ai tourné pour le Centre: ouf!


Le Tessinois tamponneur:

Ce matin, je devais aller prendre le métro pour ensuite prendre un autobus, monter au travail avec un bon petit bout à marcher. Je me stationne comme d'habitude, ça tombe bien il y a un arrêt de métro pas loin. Par contre, je suis un peu à l'avance, je reste donc tranquille dans ma voiture. Derrière celle-ci, il reste une place mais pour une petite voiture du genre Smart.

Je vois une Fiat Punto arriver, elles sont plus grandes cette année et je me dis: bon s'il y arrive bravo! Oui: il y est arrivé, en me poussant par deux fois!!! Encore heureux que j'avais le frein à main sinon: c'est ma voiture qui allait toucher celle de devant malgré que j'avais laissé l'espace que je m'offre pour ressortir de là quand je pars.

À la 2e fois... je m'allume une cigarette et je sors me poster devant sa portière passager... il sort: regarde ma voiture et quand je lui dis:
- Non mais ça va??? Vous avez touché ma voiture pas une fois mais DEUX!

Il fait mine que non...

- Désolée mais j'étais à bord!

Il commence à me chanter que c'est pas grave, qu'il faut pas s'énerver, et patati et patata.

Jusque là... j'étais encore calme. Entendre autant de conneries -innocenteries- en si peu de temps par contre... il me sort que vu la marque de nos voitures: c'est pas grave... qu'il a touché gentiment, doucement et la meilleure: QU'ON SE PARQUE COMME çA AUX ETATS-UNIS!!!

J'étais déjà furax de devoir parler à un tel moron -qui bien évidemment m'accusait de ne pas sourire, de m'énerver, de prendre la vie négativement etc...- avant d'avouer son manque de respect, il allait m'enseigner comment voir la vie et cerise sur le gâteau: comment on se stationne en Amérique du Nord???

La suite est censurée car: mon québécois a pris le dessus et il m'a entendue!

Sans dire que j'en oubliais son comportement au volant -faut pas pousser-, j'étais pas mal plus en tabarnak de l'entendre déblatérer n'importe quoi! Je lui ai dit ma façon de penser et j'ai pas vraiment beaucoup sacré mais il a réussi à me signifier qu'il ne comprenait pas, hu hu.

Pas vraiment bien défoulée, dépitée j'ai pris le parti de remonter dans ma voiture. Lui il est parti à pied... s'est retourné à plusieurs reprises... il est revenu!!!

Se croyant intelligent en m'offrant de se déplacer si je voulais partir!!!

Toujours en québécois: je lui ai demandé qu'est-ce qui pouvait bien lui faire croire que je voulais partir??? Il a failli redémarrer un chapitre... je lui ai dit de dégager! Bon j'abrège parce que j'avais droit à un autre cours sur la manière d'être Zen! Ah lala...

Bon: c'est vrai qu'il n'a rien brisé ni sur sa voiture ni sur la mienne. J'ai repris quelques cm que je m'octroie pour ne plus être sur son pare-choc... au cas où. J'ai attendu encore 5 minutes pour être certaine de ne pas monter dans le même métro... et je suis partie au travail.

Ce soir, dans une zone à 50 km, un mec me dépasse rageusement à la sortie d'un village: tout ça pour arriver au giratoire 400m plus loin où il a fallu qu'il laisse passer toute une série de voitures prioritaires!!!


J'en ai vraiment marre de tous ces inconscients qui n'acceptent pas que la route appartienne à tous les usagers, qu'il y a un code et un marquage au sol: exprès pour que la sécurité soit de mise. Tiens... ça me rappelle ce matin; une dame qui m'a coupée la route -par derrière en prenant sa pré-sélection alors que le marquage au sol l'interdit... TU (moi), regardes pas dans ton rétroviseur et PAF!

N'empêche que je vais continuer à résister. Je resterai polie, courtoise, respectueuse du code de la route et toc!

24 commentaires:

Shandara a dit…

J'ai pas trop de problèmes ici, peut-être qu'ils sont un peu moins pressés ;)

Beo a dit…

Shandara * J'ai connu une Suisse pas mal plus calme... la civilité était de mise etc.

Je crois que c'est chose du passé hélas.

Si tu relis ma conclusion: c'est pour signifier que comme dans les paniers de fruits... une pomme pourrie arrive à gâcher les autres fruits à la longue. C'est rendu que la majorité est influencée par les fous du volant!

Ici: les radars poussent comme des champignons, c'est pas pour rien.

Plus les incivilités sont nombreuses et généralisées: plus il faut surveiller les gens.

Je viens d'avoir une grande discussion avec mon chéri en soupant et bien que d'accord avec moi, on peut compter les répliques du genre: ici c'est comme ça.

Tant qu'ils se font pas choper, y aura toujours des cons et j'en passe. J'ai pas pu faire autrement que lui dire que je venais d'un pays où on réfléchis avant d'agir (en général bien sûr), parce qu'il venait juste de voir mes petites fioles avec des boutures ventousées à 3 endroits -photos à venir-.

Il voulait savoir si c'était en plastique ou en verre... au cas où ça tombe et casse!!!

Comme si j'avais pas pensé à tout ça depuis mon choix dans le magasin... parce que qui c'est qui va ramasser si ça casse hein??? Loll!

tofsi a dit…

Ben dit donc, t'es remontée aujourd'hui!
Je suis assez d'accord avec toi, bon j'avoue que je fais partie des gens qui sont toujours 10km au dessus de la limite sauf en ville. Mais je ne colle que si celui de devant est en dessous de la limite autorisée!
Reposes-toi, prend une verveine et tu verras... ce sera pareille demain. lol.

Beo a dit…

Tofsi * Hihihi: j'avoue que je ne digère pas encore l'épisode du Tessinois tamponneur.

La série qui m'arrive ces temps; quand je fais une spécialité personnelle à éviter tout conflit et situations stressantes, j'avoue que ça commence à me gonfler.

Je ne vois pas pourquoi j'accepterais ces situations comme normales et encore moins quotidiennes!

Qui donc accepte stoïquement de se faire tamponner sa voiture pendant qu'il est à bord?

Les autos tamponneuses se trouvent aux cirques et foires en principe. ;)

Un jour, en ouvrant ma portière dans un parking: j'ai touché la carro de la voiture voisine aussi doucement que si j'y avais posé le doigt: l'engeulade que le mec m'a servie!!!! Non mais!

Moi les 2 poids 2 mesures: c'est pas ma tasse de thé.

Tangerine du Québec a dit…

Tu devrais faire comme toi. Relève vers le plafond ton rétroviseur pour ne plus voir derrière les cons qui font du slalum en espérant te dépasser. Tu les ignores , tu met la musique à fond et tu chantes à plein poumon!

Beo a dit…

Tangerine * Tu viens de faire la description exacte de ce que je ne pourrai jamais faire ici! lol!

looange a dit…

Quand je suis revenue de Dijon, j'ai remarqué qu'au Québec les gens devenaient de plus en plus dingos aussi en voitures. Y en a des inconscients.

Beo a dit…

Looange * Oui... j'ai remarqué aussi lors de mes visites. C'est pour ça que je parle de la pomme pourrie... au lieu de s'arranger... le monde vire fou et c'est devenu une compétition... pour gagner quoi? Un accident? :(

Tangerine du Québec a dit…

As tu essayé le doigt d'honneur dans le mirroir :D

lancelot a dit…

je l'ai vu louvoyer sur la gauche: j'ai cru qu'il préparait une sélection de piste... sauf qu'il n'y avait qu'UNE piste!

J'ai bien rigolé en lisant ce passage.

Sinon va habiter à Corsier port c'est plus sympa. Je croyais que les vaudois, qui sont lennnnnnnnnnnnts comme tout ne se stressent pas en voiture. Ah! Ces énergumènes d'enfoirés d'excités. Il y en a partout. Dimanche je suis passé au centre de Corsier où c'est limité à 30km/h. Un imbécile m'a quand même dépassé ! Ah les chauffards !

Blue a dit…

C'est toute une montée de lait, Beo. :)

Je suis bien contenten de ne plus avoir à conduire, ici.

speedy80 a dit…

ah ben je comprends mieux ta tête d'hier :-( snif alors! moi je te dis pas, entre mon chez-moi et LAusanne, je passe, quoi, minimum 5 ronds-point, en gros je passe jamais… sinon je me fais rentrer dedans! surtout autour du tunnel de Cheseaux, c'est la totale aux heures de pointe… j'aurais bien voulu t'entendre engueuler le con qui t'a tamponnée, ça devait être fabuleux!!! pis sinon, quand un con me colle au cul (oui moi aussi je m'y mets!), je freine par à coups, du coup ça lui fout les boules car il sait pas quand je vais VRAIMENT freiner ;-) c'est imparable, sauf sur les petits vieux. mais ça c'est encore un autre problème…

Beo a dit…

Tangerine * J'ai vraiment pas envie d'en venir là!

Je les trouvent tellement ridicules de s'énerver comme ça, devant tout le monde quand c'est la circulation qui veut qu'on soient plus longtemps à faire un trajet à cause d'un feu rouge ou des autres voitures.

Je vais pas m'abaisser à faire le doigt d'honneur lol!

Beo a dit…

Lancelot * Faut dire qu'y a pas si longtemps: y avait 2 pistes à cet endroit sauf qu'ils viennent d'y mettre un monstre giratoire!!! Alors; jusque là... mon bonhomme était somme toute normal mais ensuite ouff!!!

Il m'arrive très souvent de me faire doubler dans les zones 30 ou 50 par des excités. Tu sais aux entrées de Daillens et on en a au moins 4 sinon plus: ça arrive très rapidement aussi, ça m'énerve!

Beo a dit…

Blue * Oui! Je revendique cette belle montée de lait qui soulage énormément.

Faut dire que ça m'est resté sur le coeur toute la journée et les réactions fatalistes ne me soulagent pas du tout alors rien de mieux que d'écrire tout ça ici!

J'avoue que ça enlève beaucoup du plaisir que j'ai de conduire. :(

Beo a dit…

Speedy * J'avoue que ça m'a tourné en tête toute la matinée, puis on devait terminer chez vous, faire signer le bon de travail, manger et le patron venait nous prendre pour descendre à la tour (comme vous dites).

Evidemment au moment de signer le bon, le monsieur que j'avais rencontré 4 fois en matinée était introuvable!!! Je lui avais pourtant dit qu'on terminaient avant midi, etc. Donc il était avisé.

À 13 heures... le patron arrive 15 minutes à l'avance donc... j'ai dû faire signer le bon par une autre personne et qui c'est qui a appelé le patron pour se plaindre que j'étais pas allée vers lui? Tssssssss! Pas grave, ça j'ai l'habitude et j'ai paré à ce cas de figure en l'avisant vers 11h30. ;)

Je suis descendue sur Lausanne un matin par le trajet que tu fais... ouf!!! C'est plein de frustrés de l'autoroute et tu fais bien de faire gaffe aux nombreux giratoires!

Moi aussi je ralentis quand on me colle trop et parfois je rétrograde... donc: ils me voient pas freiner, hihihihi!

Bonne journée à toi!

Shandara a dit…

Pour reprendre ce que tu disais plus haut, moi aussi je me fais dire souvent: oui mais c'est comme ça ici. C'est pas parce que c'est comme ça que ça doit le rester, et je trouve que c'est bien d'argumenter sur ces différences qui nous accroche l'oeil. Enfin...

Beo a dit…

Shandara * Je sais qu'on passe pour des gens qui aimeraient changer les choses, soit ça énerve, soit ça leur fait prendre conscience que: oui, on a un pouvoir et il faut s'en servir.

J'ai pas la prétention de vouloir faire tomber des murs, sauf que j'estime avoir le droit d'exprimer la possibilité de faire autrement, voilà!

Ce que j'aime bien, c'est qu'au boulot: ils expérimentent à mesure qu'ils constatent que ma façon de faire fonctionne, lol!

Je les voient évoluer dans ce sens tandis que moi ça fait des années que j'ai bien dû apprendre à faire comme il se doit par ici.

Mais la fatalité? Jamais!!!

Danielle a dit…

Laisse-toi pas faire, ma Béo!!! Montre-leur, à c'te gang de suisses, comment ça parle une québécoise!!!

Ah ah ah!!! J'aurais aimé te voir choquée après le gars!!!

Beo a dit…

Dannielle * Hihihi! Faut dire que c'était 10 fois moins pire que ça ne l'aurait été au Québec!

Je suis tellement habituée de me contrôler et de rester polie, mais là: faut pas charrier à même pas 7 heures du matin en plus!

Je me suis pas gênée pour le tutoyer dès le départ (chose qui ne se fait pas normalement). J'ai surtout sorti ça en Québécois parce que je voyais bien que dès le début: je pouvais dire n'importe quoi, tsé quand tu parles à quelqu'un de bouché, c'est plus du tout important qu'il comprenne ;)

Danaée a dit…

Ah! Tu touches un grand sujet, chère Béo. La conduite automobile, on n'en sort jamais. Ici, c'est pareil. Dans la région de Québec, en plus, on a le pire bilan routier de la province! Quelle fierté...

En tout cas, juste à te lire j'en devenais "fru". Et ce type qui est allé te servir qu'on se garait comme ça aux États-Unis! Au contraire, on évite comme la peste de frôler tout pare-choc. À croire qu'ici, le pare-choc a un rôle purement décoratif.
Enfin. J'imagine facilement ton indignation.
Mais que veux-tu? La Suisse ne doit pas être la pire place...

Beo a dit…

Danaée * Non, je dirai que c'est un cas qu'on voit pas trop souvent, dailleurs: il devait croire que ma voiture était vide...

J'ai vu des photos prises en France où ils se garent exactement comme ça, et hop je te pousse un peu, quitte à tordre la lisence...

Ce matin; j'étais à une emplacement de 3 places. Danc ce temps-là: je préfère prendre une du bout et laisser celle du milieu libre. Un monsieur est arrivé et il avait de la misère: il m'a fait signe de reculer un peu. Ce que j'ai fais: ensuite je me suis avancé juste pour pas dépasser de la case.

Il est sorti de sa voiture, m'a remercié poliment: ça j'appelle ça savoir vivre! ;)

Famille Delisle-Gervais a dit…

Si tu reviens au Québec, tu verras, y'a de plus en plus d'impatients au volant, jeunes et moins jeunes, hommes ou femmes.

C'est épeurant à voir, cré moé, cré moé pas!

Beo a dit…

Anne * Je crois que j'ai un peu remarqué lors de ma dernière visite mais ça reste moins pire qu'ici, je pense...