samedi, octobre 04, 2008

Chapeau Madame!


Et honte à vous, vils assassins!

Peut importe votre religion et vos convictions: vous serez jugés dans l'au-delà pour ces actes barbares et totalement rétrogrades pour le genre humain.

Malalaï Kakar aura fait plus pour les femmes de son pays que bien des générations de mâles bien pensants et surtout totalement à côté de la coche!

J'avais vu un reportage à l'époque, j'admirai le courage de cette grande dame qui vivait au quotidien la menace d'une balle entre les deux yeux... tout comme Benazir Butho.

Il y a des jours-et ils sont nombreux-, où de voir les bimbos et autres accros au clinquant miroitant des bijoux, de l'argent, du sexe et de la luxure... on se demande pourquoi dans tant de pays le fait d'être femme est tellement question de vie ou de mort. À moins d'être soumise aux lois ambiantes... et encore!

Tant de femmes sont violées, même par leur mari. Tant de femmes meurent en couches... Tant de femmes sont martyrisées physiquement et moralement par leur environnement immédiat.

Une ou quelques femmes sortent du lot? Pan!!!!

Maudite belle solution....

12 commentaires:

Shandara a dit…

Elle a été tuée?

Beo a dit…

Shandara * Oui, à bout portant sur le pas de sa porte devant sa famille :(

Danielle a dit…

C'est en effet bien triste de voir que trop souvent c'est la solution utilisée! Beaucoup de courage, oui... pour finir de cette façon... Belle justice humaine!

Beo a dit…

Danielle * Pour la dizaine de dames qu'elle a encouragées et formées et qui restent... j'espère que ce ne sera pas une solution de les tuer toutes aussi!!!!

Danaée a dit…

Je pense que c'est un exemple qui compte. On se souviendra d'elle. Bien plus que de ces talibans anonymes qui assassinent ceux qui essaient de bâtir un monde meilleur.

Il ne faut pas perdre espoir.

Pur bonheur a dit…

J'ai lu ce matin qu'il y avait eu 166 femmes tuées par leur conjoint en France en 2007! Dans quel monde de barbares vivons nous? La vie ne vaut plus grand chose...

Beo a dit…

Danaée * Oui, tu as raison.

Sauf que je me mets à la place de ses émules qui doivent cumuler tristesse, fierté, douleur, peur et volonté de poursuivre avec opiniâtreté ce qu'elles ont déjà commencé avec grand courage et détermination.

Vraiment, nous qui sommes privilégiées pas possible, on doit leur envoyer toutes les ondes dont on est capables pour poursuivre leur oeuvre.

Beo a dit…

Pur Bonheur * Oh fille!!!! Les statistiques ne sont pas plus reluisantes même en Suisse... alors on parle pas du Portugal, de l'Espagne: pays réputés pour la vengeance jalousive des maris... et on passe droit sur les autres pays.

Quand je dis qu'on est privilégiées dans NOTRE pays... je parle pas au travers de mon chapeau, non!

coco a dit…

Nous sommes en 2008, et il y a toujours encore des détraqués, sur cette terre, qui se croient tout permis et qui veulent être les maitres du monde. Seul moyen d'y parvenir c'est d'éliminer les plus faibles et ceux qui les gênent dans leur ascension. C'est triste...
J'admire ses Femmes qui veulent se faire respecter ou tout simplement Vivre dans leur pays avec les risques que cela entrainent.
En Alsace, il y a actuellement le procès de Pierrot le fou, et il tient bien son nom, pour les meurtres et mutilations de 2 enfants et d'une jeune femme. A mes yeux, il est coupable à 2000% et pourtant il n'accepte pas son jugement. Résultat, il continue les procédures en voulant être encore et encore rejugé pour être déclaré non coupable et libre !!! Ce qui l'a conduit à ses meurtres est le fait de vouloir le pouvoir sur les femmes. Celles qui résistent sont purement et simplement " éliminées". Horrible.....

Beo a dit…

Coco * Je sais pas mais moi je trouve encore pire cette histoire de Pierrot le Fou parce qu'il vit dans une société où ce genre de comportement est interdit.

Je veux dire qu'au pays des Talibans, les interdits sont totalement différents à leurs yeux... et justement: ils interdisent tout comportement autonome aux femmes... alors...

Je ne veux aucunement les défendres mais leur conscience n'a pas les mêmes schémas que les nôtres... hélas!

Docteur Maman a dit…

j'avoue que je n'avais jamais entendu parler d'elle, mais c'est toujours terriblement accablant d'entendre qu'une femme a été tuée pour l'unique raison qu'elle voulait défendre ses droits...
Mais attends, est-ce que c'est elle qui était ministre dans le gouvernement d'Amid Karzaï?

Beo a dit…

Docteur Maman * Non ce n'est pas la même, mais c'est la même démarche de vie, téméraire tout en faisant juste ce qu'elle est en droit de faire.

Moi j'avais déjà lu un article louant son courage et sa ténacité. Et c'est pas difficile à croire à voir la peur qui règne sur les femmes par là-bas!