jeudi, octobre 16, 2008

C'est comme ça!

Toute ma vie j'ai mangé de la dinde avec de la sauce aux atocats -canneberges-, au moins une fois par année. Je crois bien que c'était autour de Noël que cette tradition avait cours dans ma famille.

Plus tard j'ai connu le jus de canneberges-cranberry-, bourré de bonnes vitamines. Plus récemment j'en trouve en pots à l'épicerie et j'ai testé pour en faire des tartes. Mais en fait: d'où viennent les canneberges?

C'est fou parce que j'ai déjà cueilli les petites fraises des champs, les grandes cultivées, les bleuets, les noisettes, les framboises, les baies, les groseilles, les rougets, les cerises à grappes ainsi que toute une variété de légumes.

Les canneberges? Avant de lire cet article sur Cyberpresse, je n'avais aucune espèce d'idée de leur manière de pousser et encore moins d'être cultivées!

Photo: Tourisme Centre-du-Québec

Elles poussent donc sur un genre de vigne qui dans le cas qui nous occupe-photo-, sont dans l'eau. L'eau les nourrit, progège la plante en toutes saisons et surtout en hiver quand tout devient glacé et summum de l'ingéniosité: elles sert aussi à les transporter dans les camions de chargement.

Dans le Centre-du-Québec, on cultive près de 90 % de la production québécoise de canneberges. Au cours des 15 dernières années, les producteurs se sont multipliés. D'une poignée au départ, ils sont maintenant une cinquantaine.

La canneberge pousse à merveille dans les sols de la région. Ils sont juste assez acides pour cette éricacées, une proche cousine du bleuet. Le fruit grandit non pas dans des arbustes, mais plutôt sur des vignes. De blanc, il rougit pour obtenir sa belle couleur. Il devient mûr pour la récolte, qui s'effectue de la fin septembre à la fin octobre.

Le champ dans lequel se trouvent les fruits, un immense bassin creusé dans le sol, est rempli d'eau. Une batteuse le traverse et secoue les vignes. Les canneberges, maintenues par un simple fil, se décrochent alors du plant. Plus légères que l'eau - l'intérieur est rempli d'air - elles montent à la surface et flottent.

Des employés marchent alors dans le champ submergé. Avec de longs et larges rubans, ils tirent les petits fruits vers une pompe. Celle-ci achemine les canneberges dans le camion.

«L'eau est en fait un moyen de transport qui permet de réduire la main-d'oeuvre. L'eau sert aussi à protéger les plants. C'est le rôle de la glace qui recouvre les champs en hiver», note Martin LeMoine, producteur et président de Fruit d'or, un transformateur de canneberges.

Les fruits se retrouveront ensuite à l'usine, où ils seront nettoyés avant d'être envoyés pour la transformation.

Les canneberges se mangent rarement fraîches. Les fruits sont assez acides. Elles sont souvent consommées en jus. Elles sont aussi séchées. «On les fait alors tremper dans du jus de pomme ou d'ananas. Ça permet de les sucrer un peu, mais de façon naturelle», note M. LeMoine.

Les canneberges auraient aussi des vertus bienfaisantes pour la santé. Avant l'arrivée des Européens, les autochtones les utilisaient pour guérir le scorbut. Aujourd'hui, ses produits dérivés se retrouvent entre autres dans des cosmétiques.

Le Centre d'interprétation de la canneberge, à l'ombre de l'église de Saint-Louis-de-Blandford, organise des visites chez les producteurs. Des remorques tirées par un tracteur amènent les visiteurs dans les champs. Il est également possible d'acheter des produits transformés sous le chapiteau du Centre. C'est la dernière fin de semaine de la saison pour profiter de ces activités. car le Centre d'interprétation fermera le 19 octobre.

www.canneberge.qc.ca Tél.: 819-364-5112

Je suis bien heureuse d'apprendre enfin tout ça et de le partager avec vous ;)

22 commentaires:

Shandara a dit…

J'ai lu l'article et ça m'avait impressionné! Dire qu'on a jamais été en cueillir, c'est fou hein.

Tu devrais aller sur le site d'oceanspray canada, y'a de très belles recettes à faire avec des canneberges!

Beo a dit…

Shandara * Justement je me demande comment ça on a jamais vu ça de plus près.

À moins qu'il n'y avait pas de producteurs comme maintenant au Québec?

Je trouve ça impressionnant!

Tsé ma tarte m'a un peu déçue... par contre j'en ai mis dans un smoothie, mmmmmmmmmm!

J'irai faire un tour pareil sur le site d'Oceanspray :)

dr CaSo a dit…

Ah ben ça c'est super intéressant, merci :) Un truc que j'aime beaucoup faire c'est la sauce aux canneberges et jus et écorce d'orange, miam, c'est vachement bon avec de la viande froide!

Beo a dit…

Dr.Caso * Oui l'orange se marie bien aux canneberges.

Tu sais qu'il y a les jus en Suisse que depuis 5 ans je crois? J'étais toute étonnée de revoir ça sur les étagères!

Ensuite ce fut tout un battage publicitaire sur les vertus de la canneberge ;)

Faudrait qu'on te fasse goûter la traditionnelle sauce aux atocats... servie avec la dinde.

Je me demande si ça existe dans les offres des restaurants....En fait moi j'ai toujours mangé à la maison ou en visite dans la famille ou chez les amis.

Calinelle a dit…

Ah j'adore les canneberges, en jus ou dans des desserts, j'aime bien faire des tartes, muffins des gateaux fondant chocolat canneberges hmmmm

y'a un producteur près de chez moi, c'est spécial la culture

ça se marie très bien avec citron, des muffins citron canneberge hmmmm

là avec ton article tu me donnes le goût de faire tout plein de recettes :)

Beo a dit…

Calinelle * Je me dis qu'avant soit les fruits venaient de l'Ouest du Canada ou des US parce qu'à quelque part c'est pas normal que j'en aie jamais vu!

La preuve... Marjorie peut aller en voir si tu l'amène... c'est pas juste... hihihihi!

Je dirais pas non à ton mélange pour tes tartes... moi j'ai pris sur le Net et je partais de canneberges en pots... la recette venait du Québec et j'ai fais la gaffe d'ajouter l'eau qui aurait servie à la cuisson des fruits...

Mais en pots... y étaient déjà cuite! Nounoune moi des fois!

Mettons que ça a un peu dilué ma garniture de tarte...

E. a dit…

Super interessant!

tiens je ne sais pas si tu te souviens mais j'avais donne sur mon blogue il y 3 ans je crois une recette de gateau aux canneberges fraiches qui est vraiment tres bon. comme je suis sympa je te donne lien ;-)

http://histoiresdeux.blogspot.com/2005/11/gteau-aux-cranberries.html

ca me fait d'ailleurs penser que j'ai un paquet de cannerges au congel qui ne demande qu'a se transformer en gateau.

Chantal a dit…

Béo, tu sais, ici en Suisse, on trouve des caneberges. Ici, ça s'appelle des Airelles. Je fais chaque année ma confiture (gelée de canneberge) pour manger avec ma dinde. Je les achète congelées et ça donne le même résultat.

Je suis une adepte du OceanSpray en prévention des cystite, du coup, la première chose que j'ai cherché, en arrivant à Genève, c'est les canneberges!!!

Merci de m'avoir fait découvrir comment ça se cultive!!

Chantal :)

Beo a dit…

E. * Oui je me souviens et à cette époque on n'en trouvait même pas en pots par ici.

Pour l'heure, je n'en ai pas vu de fraîches. Et en fait de congelés, je ne trouve que des framboises moi qui voudrait bien des myrtilles et des fraises!

Beo a dit…

Bonjour Chantal et bienvenue par ici!

Je connais tous les noms des canneberges mais j'en ai vraiment jamais vu de congelées. Il me faudra poursuivre mes recherches. Faut dire que souvent je vais dans une toute petite Coop.

Je trouve ça comique que le jus soit mis de l'avant seulement pour les cystites. Il a bien d'autres vertus! ;)

Looange a dit…

Ah ! c'est près de chez moi. Faudrait que j'aille faire un tour dans le coin pour vous montrer comment c'est magnifique les canneberges sur l'eau qui flottent. Moi un jour, je veux aller à la journée où il est permis de visiter la plantation et où ils expliquent tout comment ça se fait. :)

Mamounia a dit…

Zut, cà me fait penser qu'il y'avait un "portes ouvertes" dans une cannebergière près de chez nous (la seule du coin!)... Après avoir lu ton billet, je regrette encore plus de l'avoir manquée :-(

Beo a dit…

Looange * C'est justement la dernière fin de semaine où on peut visiter, tu devrais en profiter!

Non,non... je suis pas du tout intéressée... mais j'attends tes photos avec impatience, hihihihihihi!

Beo a dit…

Mamounia * Faudra y penser l'année prochaine! J'aimerais bien voir ça de près moi :)

Beah a dit…

On habite à 1h30 de Saint-Louis-de-Blandford, il faut absolument que je trouve le temps d'y aller ce week-end, après ce sera trop tard.

Beo a dit…

Beah * Oui, sinon faudra impérativement agender pour 2009!

Looange a dit…

Oui j'ai vu sur le site. Mais je pense que ça ira la fin de semaine prochaine ou je passerai devant faire des photos.

On voit les "plantations" de la rue :)

Danaée a dit…

Ce billet est vraiment intéressant, Béo!

C'est un fruit que j'aime beaucoup. J'ai d'ailleurs une copine qui a fait sa maîtrise en biologie sur la canneberge, il y a quelques années (juste avant le boom de popularité).

J'ai une bonne recette de carrés aux canneberges... En plus, un sac de canneberges fraîches ne coûte presque rien.

Beo a dit…

Looange * Ah ok!

Beo a dit…

Danaée * Ce qui m'étonne c'est qu'on commence juste à connaître la manière de les cultiver.

Au vu des commentaires ici; je constate que je ne suis pas la seule à apprendre tout ça!

Je comprends que ta copine en aie fait le sujet de sa maîtrise ;)

robedon a dit…

Afin d'ajouter un peu d'exotisme ou encore un petit côté santé, on peut remplacer la canneberge dans la plupart des recettes par du Goji séché. Surprise assurée pour vos invité ! Pour ceux qui ne connaissent pas la baie de Goji, un petit fruit chinois, vous trouverez de l'information sur http://www.encyclogoji.com ou sur http://www.buygojifruits.com (où je l'achète).

Beo a dit…

Robedon * Merci pour ces informations!