dimanche, mars 22, 2009

Marcher sur la ligne

J'avoue que la météo suscite chez moi des sentiments ambigus ces jours-ci! Un soleil flamboyant mais hélas accompagné d'une bise noire vraiment entêtée!

De son 50 km/h de vendredi elle a à peine faibli autour des 30 km/h pour y demeurer, toute la nuit, tout samedi, j'arrive à trouver son petit 22 km/h calme en ce samedi soir...

Tout ça a fait que je n'ai pas profité du balcon, que nos sorties si brèves soient-elles étaient décoiffantes ;)

Et surtout que j'espère avoir un dimanche plus calme quitte à avoir moins de soleil!

Je me suis fait une soirée cinéma avec un des deux films que j'ai acheté jeudi. J'ai carrément replongé dans une partie de ma pré-adolescence en visionnant ces images. Des voitures des années 50-60, de la musique et des artistes qui émergeaient quand moi même je venais au monde!

Un artiste en particulier dont j'ai entendu parler abondamment et qui par contre n'a jamais fait partie de ma discographie ni même de mes favoris. C'est que de mon temps, pour une grande partie de ma génération: la musique country était has been...

Je ne révise pas mon jugement ni mes goûts d'alors, sauf qu'en tant que musicienne et choriste je sais reconnaître la qualité quand même! ;)

J'ai donc visionné: Marcher sur la ligne... traduction libre de Walk the line! J'ignore comment ça s'est retrouvé au Québec comme titre :=]

En retraçant le destin du chanteur country-rock Johnny Cash, Walk the line évoque la naissance d'un nouveau style d'artiste, celle d'un homme qui au-delà de ses colères, des ravages de la dépendance et des tentations du statut de star, a tout dépassé pour devenir une icône.






C'est aussi le parcours d'un homme qui, du fond de la période la plus noire de sa vie, a été porté par une histoire d'amour fusionnelle avec June Carter. Leur passion a nourri son art tout au long de sa vie.

Cette saga est marquée par les thèmes qui feront la force de la musique de Cash et de son style minimaliste : la mort, l'amour, la trahison, le péché, l'espoir et la foi.



J'ai tout simplement adoré la partie relatant son enfance. Souvent c'est ce qui donne une idée précise de la personne qui est en devenir. La relation fusionnelle avec son frère Jack, le grand respect et la complicité qui existait entre-eux face à ce père trop autoritaire et n'offrant son attention qu'à son aîné, la perte accidentelle de ce frère est marquante pour John.

La froideur accusatrice du père demeure réelle pour lui durant toute sa vie. Jeune homme maintenant marié et père de famille, il peine à faire un métier qui ne lui convient pas du tout. Dès qu'il entends une note de musique il est magnétisé!

L'ardeur qu'il mettra à oser aller demander d'enregistrer un disque sera payante pour lui.

Pour le public de l'époque il est aussi populaire qu'un certain Elvis Presley; c'est dire!

À partir du moment où il collabore en duo avec June: j'ai des souvenirs de leurs chansons. Quand June est morte en 2003... ce fut un retour dans le passé pour moi sans pour autant autre chose qu'un rappel que je n'écoutais pas ce genre de musique.

Rien n'empêche que la découverte de la vie de Johnny Cash par le biais de cet excellent film est une belle manière de rendre hommage à cet homme et à ce style de musique.

Je découvre là Joaquin Phoenix et Reese Witherspoon est magnifique en June Carter, elle a reçu l'Oscar de la meilleure actrice pour ce rôle.

22 commentaires:

Stéphanie a dit…

Ici aussi, le vent a soufflé ces deux derniers jours mais c’est encore supportable.
Après 1 an et demi en Bretagne, 50 km ce n’est rien ;)
Je me rappelle des semaines entières où le vent soufflait sans discontinuer à 70-80 km.
C’était épuisant nerveusement à cause du bruit.
Je ne suis pas fan de country mais je craque pour ces deux titres :

http://www.deezer.com/track/13814

http://www.deezer.com/track/2168534

Du groupe Dixie Chicks.
Bon dimanche Beo !

Beo a dit…

Stéphanie * J'ai déjà aimé le vent ;) Puis quand il fait chaud; ça m'embête vraiment moins.

Il vente évidemment moins qu'en Bretagne ici, mais on est quand même sur un corridor le long du Jura où c'est bien rare que rien ne souffle.

Ma remarque au sujet du country concernait particulièrement mon adolescence parce que maintenant j'apprécie bien des pièces comme les deux que tu as mises en liens :)

Bon dimanche!

Looange a dit…

J'ai beaucoup aimé le film, même si je ne connais pas vraiment le chanteur. c'est vraiment touchant comme film.

Beo a dit…

Looange * Je connaissais juste de nom et de réputation moi: je ne peut pas citer une seule de ses chansons.

La version que j'ai achetée a 2 dvd dont un avec des chansons: je vais écouter ça cette semaine pour voir si j'aime ;)

Ce film est vraiment très bien fait et on apprends vraiment la vie de ce chanteur et aussi au passage la vie de cette époque qui était bien avant ma naissance au début du film.

Et puis... c'est Elvis qui lui a refilé ses premières pilules!!!

Dire qu'ils se droguaient aux amphétamines!!!

Dr. CaSo a dit…

J'ai aussi beaucoup aimé ce film, et surtout le fait que les acteurs chantent réellement les chansons, dans le film (ce n'est pas des voice-over de la vraie June et du vrai Johnny). Je les ai trouvés vraiment doués!

Beo a dit…

Dr.Caso * Oui; je crois bien que ça a joué dans l'obtention de l'Oscar pour Reese, le fait qu'elle chante.

De mon côté; ça joue pour que je ne reconnaisse pas les chansons ;)

J'ai hâte de voir si la sélection de chanson sur le 2e dvd va m'allumer sur ce point!

Venise a dit…

Je m'avoue très contente de mon répit vent depuis 4 ans. En colline et en forêt, il n'ose pas trop s'infiltrer, devient timide en face de ces longues têtes d'arbres. Et quand il ose finalement venir, il se tient en hauteur faisant dodeliner la tête de nos grands fouets d'arbres pendant que nous, tout en bas, on se fait à peine chatouiller.

Beo a dit…

Venise * J'avoue que mon balcon est un vrai abri, parce que quand je passe la porte d'entrée j'ai souvent le souffle coupé en croyant à la même vélocité du vent que sur le balcon!

Je me suis toujours demandé comment faisaient les gens qui ont des maisons sur le littoral...

Valérie de Haute Savoie a dit…

J'aime particulièrement la voix de Johnny Cash, je n'ai pas vu le film mais par contre j'ai le dernier disque de Cash :)
Moi j'aime beaucoup le vent, même s'il était très présent vendredi :D

Beo a dit…

Valérie * Étant donné que la voix dans le film est celle de Joaquim... j'ai du mal à me faire une idée sauf via mes souvenirs très lointains, parce que je l'ai souvent entendu sans trop y faire attention.

Ce soir, je suis allée sur deezer pour l'écouter et la première chanson en était une, faite peu avant sa mort. On est loin de ses débuts en terme de voix ;)

Puis en cuisinant en fin de journée, j'ai mis le dvd contenant la musique... pour constater que c'était les chansons du film qui avaient été isolées... donc: chantées par les acteurs ;)

E. a dit…

Je n'ai pas vu le film mais je me suis achetee le CD de la BO que j'aime beaucoup. Enrevanche le titre en francais (quebecois?) ils auraient pu faire un effort, on dirait de la traduction automatique...

Pur bonheur a dit…

J'ai ADORÉ ce film! Et Phoenix a tellement aimé l'expérience qu'il veut abandonné le cinéma pour aller vers la musique! Tu sais que c'est leur vraie voix qu'on entend. Quand ils ont su qu'ils devraient chanter eux-même, ils ont demander à leur avocat de briser le contrat. C'est tout dire.
A voir et revoir et revoir!
J'ai même trouvé les chansons de Phoenix interprétant Cash et je les écoute dans ma voiture, le volume au max!
Et pour le vraie Johnny, quand sa complice est décédée après 30 ans de vie commune, il s'est laissé aller et est décédé quelques mois plus tard. Triste...

Beo a dit…

E. * Hu hu! C'est ma traduction automatique, j'ignore encore comment s'appelait le film au Québec ;)

C'est fou mais j'accroche vraiment pas sur les chansons comme tel... ce qui tends à confirmer que le film ne va pas me transformer en fan de Cash ;)

Beo a dit…

Pur Bonheur * J'ai pensé à toi en achetant ce film et en écrivant ce billet, je sais que tu aimes bien Cash.

Je me souviens aussi que tu avais fait un billet touchant quand il est mort.

Alcib a dit…

Je ne sais pas si la voix de Johnny Cash a vraiment changée au cours des ans. Il me semble que dans toutes les chansons que j'ai entendues de lui, il a toujours cette même voix grave.
La télévision du Vermont présente souvent des spectacles complets de Johnny Cash, de Roy Orbison, et d'autres chanteurs qui furent très populaires.
Quand j'étais enfant, nous étions plus près du Nouveau-Brunswick et de ses stations de radio anglophones que des stations de Rimouski ou Matane, et la qualité de la réception était souvent meilleure. On y entendait beaucoup de Jonnny Cash et d'autre musiques country.

Sur YouTube, tu trouveras des enregistrements anciens, dont l'un des plus grands succès de Johnny Cash, « The Ring of Fire » : http://www.youtube.com/watch?v=gRlj5vjp3Ko&feature=related

Beo a dit…

Alcib * J'aime beaucoup sa voix quand il descends très très bas: peu de chanteurs y arrivent.

Merci pour le lien: je vais aller regarder ça ce soir :)

Il devait sûrement passer du Cash sur les stations de Rimouski et de Matane, mais mes parents n'étaient pas plus fans que moi alors...

Christophe Berget a dit…

Reese est une superbe actrice

Beo a dit…

Christophe * Oh oui, je l'aime beaucoup aussi.

Sauf erreur, elle a des origines suisses ;)

Dario chez les Helvètes a dit…

J'ai adoré ce film !! ;-)

Beo a dit…

Alors-là Dario... connaissant tes goûts musicaux qui sont pas mal similaires aux miens... tu aimes aussi la musique de Cash?

Ma question n'a rien d'insidieux, juste que j'ai adoré le film et normalement la vie des icônes m'intéresse toujours. Ce qui ne fait pas de moi une fan de Cash pour autant...

Calinelle a dit…

J'ai adoré ce film je connaissais de nom mais je n'étais pas fan tout comme toi ce nom évoquait pour moi le dépassé le "kétaine" et puis un soir tard alors que super écran étant en période de grand débrouillage, ce film a commencé je voulais aller au lit vu l'heure mais j'en ai jamais été capable j'ai adoré très belle interprétation de la part des acteurs principaux, du coup je me suis mise à le voir vraiment de façon différente. Étant une une passionné de musique qui collectionne tous les billboards 1950 à aujourd'hui en français et en anglais je suis bien contente de posséder ses plus grands hits dans ma collection musicale. Un film à voir absolument.

Beo a dit…

Comme quoi, chère Calinelle, un film bien fait comme ça peut nous en apprendre et surtout nous faire connaitre une autre facette d'un ou de plusieurs artistes :)

Par contre, maintenant que j'y pense: je me souviens de les avoir vus à la télé et d'avoir été frappée par leur grande complicité en duo, plus que par la chanson ;)