jeudi, mai 21, 2009

Les sept jours du talion

Quoi de mieux qu'une longue fin de semaine de congé, assortie d'un grand soleil, invitant à la lecture au balcon.

Du coup, j'ai terminé assez rapidement mon dernier Senécal!



Il s'appelle Bruno Hamel, il a trente-huit ans et il est chirurgien. Avec sa petite famille ­ Sylvie, sa conjointe, et Jasmine, sa fille de sept ans ­, il habite Drummondville et, comme tous les gens heureux, il n'a pas vraiment d'histoire.

Jusqu'à ce que Jasmine, par un bel après-midi d'automne, soit violée et assassinée.
Dès lors, l'univers de la famille Hamel bascule. Mais lorsque la police arrête le meurtrier, un terrible projet germe dans l'esprit enténébré de Bruno : il va s'emparer du monstre et lui faire payer ce qu'il a fait à sa petite fille.




Le ton est donné, sauf qu'avec Senécal, jamais on ne sait à l'avance au bout de quelles horreurs il va nous amener!

J'ai lu le premier tiers avec un décalage de plusieurs jours; ce qui m'a permis de digérer les émotions fortes que ce récit dégage. Dès la 5e et 6e page, un sanglot irrépréhensible nous monte à la gorge et c'est en larmes que j'ai terminé la 6e page!

Par contre Senécal a le don aussi d'alléger le tout en nous présentant les autres personnages, en insérant dans son texte des analyses, comme on le ferait si les situations décrites étaient les nôtres! Un maître du genre vraiment!

12 commentaires:

Cynthia a dit…

J'ai trop peur d'avoir peur pour lire Sénéchal! Mais je t'envie vraiment d'avoir un balcon, je m'ennuie tellement de pouvoir lire doucement au soleil.

Beo a dit…

Cynthia * Je peut t'avouer que j'ai mis un bon moment avant de me décider à lire mon premier Senécal... c'est tellement pas mon style les histoires d'horreur, sauf que... il y a quelque chose de plus dans ses récits.

Je ne regrette pas d'avoir fait le pas et contrairement à certaines personnes que je connais: ça ne m'a jamais occasionné des cauchemars!

Quand je n'avais pas de balcon, il me fallait aller lire au parc, n'importe quel parc. Sauf que c'était rarement calme... :(

Looange a dit…

C'est pourquoi j'Adore Senecal.. on sait jamais où on se ramasse avec lui. Même pas un soupçon. C'est pire avec le dernier livre Le Vide :)

Beo a dit…

Looange * Je pense toujours à toi quand j'en lis un ;)

Là; j'aimerais bien voir le film qui a été fait sur ce récit!

Avec Marc-André Grondin si je me trompe pas!

Venise a dit…

À voir ta nouvelle bannière (j'aime beaucoup !), tu as l'air doublement expatriée !

Beo a dit…

Venise * Je m'amuse avec ce que j'ai ;)

J'aime pas trop photographier les gens et celui-ci: j'ai vraiment tout fait pour qu'il ne me remarque pas trop.

Ces gens peinent du soir au matin, avec peu de moyens et à la longue: ils doivent en avoir marre des touristes à mon avis...

Trelk a dit…

C'est Claude Legault qui a le rôle principal des "Sept jours...".

Marc-André Grondin est lui dans l'adaptation de "5150 Rue des Ormes" qui sort aussi cette année.

Et le Senécal nouveau, "Hell.com" devrait sortir des presses à l'automne.

Belle année, hein ? :)

Beo a dit…

Trelk * Je me disais aussi que j'écrivais une connerie-à force de voir Grondin dans ma soupe ;)-!

Merci pour ces précisions, tu sais si ces 2 films sont distribués en Suisse?

Legault; je vais le voir dans les 3 p^tits cochons la semaine prochaine: je me réjouis déjà!

Trelk a dit…

Aucune info sur la sortie suisse pour l'instant. Croisons les doigts.

Beo a dit…

Trelk * Je surveille ça de près!

Cynthia a dit…

Béo: Je m'essaierai peut-être cet été. Je ne vais pas dans les parcs car les chiens y sont interdits et je me sens coupable d'y aller sans lui :D

Beo a dit…

Cynthia * Je me sentirais coupable aussi car quand j'avais un petit chien: c'était le but autant de le balader que d'aller lire!

Il était bien sympa aussi: il se tenait tranquille et ne m'empêchait pas du tout de lire. Je connais des chiens avec qui ce serait pas possible :)