samedi, décembre 27, 2008

Ahhhhhhhhhh!

Qui me connait un tant soit peu sait très bien que dans une journée je ne compte pas mes visites aux WC. De là à y donner des rendez-vous... il y a un pas que je ne franchirai pas. Pas pa pa!

D'ailleurs leurs têtes ne me reviennent pas! :)

Parfois je me demande comment font les mecs aux urinoirs. Dans les films on les voient discuter.... en réalité je sais pas!

Perso, dans les endroits publics; plus c'est vite fait mieux je me porte. À la maison, tant qu'y a de la lecture... ça peut prendre le temps que ça prendra :)

C'est quand même rigolo que les japonais poussent dans ce sens! Non?

6 commentaires:

Venise a dit…

Et en plus, il faudrait être synchronisé dans nos besoins, sinon, on manquerait de communications dans le couple ! Parce qu'il faudrait rentabiliser ces toilettes-là. Et tant qu'à faire, la visite qui a un besoin pressant ... oups, non vraiment pas !
Ne rentrez pas ces duo toilettes nni au Québec, ni chez nous, déjà que la difficulté est assez grande dans les endroits publics où la paroi est mince et les murs partiels, qu'on s'en trouve tout de suite inhibé. Très peu pour moi aussi, Béo et d'ailleurs, j'avoue même avoir de la difficulté à comprendre même qu'il s'en fabrique.

Stéphanie a dit…

Huhuhu, c'est ça de lire Beo, on a toujours la surprise du sujet :o)

Beo a dit…

Venise * Je suis un peu étonnée aussi mais comme toujours; je l'ai pris comme un nouveau gadget sauf que je ne serais pas surprise qu'ils les adoptent eux!!!

Je suis aussi contre, pour toutes les raisons que tu énumères plus la tâche du nettoyage qui serait doublée :(

Beo a dit…

Je le prends comme un compliment Stéphanie, parce que j'ai parfois l'impression de m'encroûter dans certains cycles... ;)

coco a dit…

C'est marrant ses doubles WC mais bon . Je n'aurai pas envie de "partager" odeurs et bruits !
:-) Pour moi, c'est un lieu de calme et lecture quand on me laisse le temps :-)
Cela ne m'étonne pas des Japonais, ils ont toujours des idées bizarres.

Beo a dit…

Coco * Je crois bien que pour eux: c'est un lieu de proximité...

Pour les Chinois aussi peut-être? Je viens de lire un article où le journaliste discute avec un chinois, tous deux assis dans les latrines... j'ai pas trop compris comment ils pouvaient être installés, ;)