samedi, janvier 16, 2010

Hein!

J'ai eu vent de cette catastrophe un peu après tout le monde je crois. Il faut dire qu'en semaine, le travail et tout ce qui tourne autour me prends tellement de temps que je surfe un minimum sur le Net.

Depuis, impossible de ne pas penser aux haïtiens. Ceux qui vivent là-bas. Ceux qui font partie des expatriés de par le Monde. La communauté haïtienne est encore frappée par la fatalité. La plus belle description du climat vécu par les autochtones me vient des commentaires de Dany Laferrière recueillis à l'aéroport de Montréal.

Il a si bien décris l'extraordinaire efficacité de ses compatriotes dans l'urgence du moment présent au point de retrouver SON Haïti en plein coeur de ce désastre. Désastre qu'il a vécu de par sa présence dans son pays en qualité d'invité à une grande rencontre d'écrivains.

Hasard? Destin? Peu importe. Son commentaire du style témoignage en tant que témoin rentrant au pays(sic), donc au Québec, aurait pu, pourra, se lira (?), dans les lignes de ses prochains romans. Pourquoi? Parce que c'est précisément une grande partie de la teneur du fondement de son écriture. La substance intrinsèque du Haïtien.

Sinon, ma joie de le savoir vivant! La même joie de savoir Alexandre sain et sauf aussi. La même joie d'apprendre au fil des écoute de différents médias et donc de différents Haïtiens qui ont des nouvelles positives de leurs proches est tout aussi réjouissante.

J'ai regardé le message officiel de la Gouverneure Générale du Canada.... qui m'a tiré les larmes et qui prouve encore le grand courage et la dignité de cette grande dame.

Maintenant que les secours arrivent et commencent à faire leurs oeuvres dans ce pays dévasté; j'aimerais bien que le message quYGRECK passe en HAUTS LIEUX soit entendu!

12 commentaires:

Une femme libre a dit…

Michaëlle Jean m'a touchée aussi. Actuellement, selon tout ce que je lis et entends, il y a trop de journalistes et pas assez de médecins! Des photographes qui profitent de la catastrophe pour prendre la photo la plus spectaculaire, la plus touchante. C'est leur travail évidemment, mais Haïti aurait besoin de bras, (compétents les bras, entendons-nous), plus que de spectateurs. Bien que les images pitoyables ont leur utilité, si elles incitent à donner...

Beo a dit…

Une femme libre * La logistique fait défaut mais les hôpitaux de fortunes s'installent graduellement, pas facile de partir de rien avec une telle catastrophe :(

Les images sont impitoyables et on vient vite saturés à force d'en voir. C'est pour ça que j'apprécie beaucoup les témoignages de gens qui étaient sur place.

J'ai aussi vu que la fondation One drop prépare déjà une action pour le mois de mai parce que "l'après", il faut le planifier aussi!

Venise a dit…

Avec cette catastrophe, Dany Laferrière prouve hors de tout doute combien c'est un être positif dans le plus profond sens du terme. Peu de lumière dans tous les propos, mais lui, pourtant affecté de près, parle du meilleur dans le pire. Il a aussi dit détesté le mot "malédiction", c'est une catastrophe de la nature, point. À ne pas chercher plus loin.

Ce qui me consterne au plus haut point, ce sont les avions de sauvetage qui sont retournés, ou même refusé dès le départ comme il est arrivé ici ce matin. Parce qu'ils ne peuvent gérer ce trafic à l'arrivée. Quand tu dis que tu es trop dans le trouble pour recevoir de l'aide, c'est ... (Sans mot).

Beo a dit…

Venise * C'est précisément ce que j'ai toujours aimé chez Dany, son discernement éclairé et positif même dans l'adversité. C'est très présent dans ses écrits.

Les Haïtiens sont tous des survivants de quelque chose. Des dictatures, de la mafia, des maladies, des intempéries climatiques et tremblements de terre.

Les poils m'ont hérissé sur le corps quand j'ai entendu des reportages parler de malédiction, de peuple maudit.... faut être gniochons et inconscients pour proférer pareilles inepties!

J'espère que dans les prochains jours la coordination de l'aide s'améliorera car comme tu le dis.... quoi de plus désespérant que de voir ces avions tant espérés passer au dessus de leur tête et de les revoir partir.... :(

Miyax, 25 ans a dit…

Entendu commentaire radiophonique qui faisait froid dans le dos... La lente collecte des cadavres qui se fait la nuit pour ne pas gêner le travail des sauveteurs... Travail extraordinaire paraît-il, et quasi-totalement bénévole pour l'instant...

Beo a dit…

Miyax * T'inquiètes.... les cadavres jonchent encore les rues et c'est faute de place que plusieurs n'ont pas été bougés encore.

Puis: ils ont l'habitude que tout se fasse aussi en plein jour.

En fait, il y a plein de trucs qui font froid dans le dos en Haïti, même en temps normal alors...

Stéphanie a dit…

Les nouvelles ne sont malheureusement pas toujours bonnes depuis la France : http://www.penseesderonde.fr/
Pourrais-tu faire passer ce message ici ou ailleurs ? :
" Un lien vers une pétition pour que les enfants haïtiens adoptés quittent le plus vite possible Haïti : pour les prémunir du pire, pour éviter les dossiers qui vont traîner à cause de la destruction des administrations, pour faire de la place aux malheureux nouveaux arrivants dans les orphelinats...
http://www.mesopinions.com/Pour-le-rapatriement-des-enfants-en-cours-d-adoption-en-Haiti-petition-petitions-953b1d275c02b507a709385480180828.html ".
Je vais tenter de monter quelque chose avec l'école mais pas facile.

coco a dit…

Tout peut basculer d'un moment à l'autre n'importe où au monde. Et tu espéres toujours ne pas en faire partie. Mais quand tu arrives au monde ton destin est tracé. Et ça où que tu ailles, et quoi que tu fasses.
C'est triste et horrible, car ça touche toujours des pays pauvres.

Beo a dit…

Voilà c'est fait Stéphanie. Par contre hier je n'arrivais pas à ouvrir le site de la pétition: j'ai cru à un achalandage qui en bloquait l'accès....

Beo a dit…

Coco * C'est vrai que souvent ça touche les pauvres, j'ajouterais pauvres matériellement car je trouve les Haïtiens tellement riches culturellement, humainement et spirituellement.

Famille Gerdel a dit…

Dany assiste à plusieurs spectacles à Montréal pour des levées de fonds. Il a fait quelques virées pour Radio-Canada. Son travail est remarquable.

Savai-tu que Michaëlle Jean était une copine d'école à Thetford-Mines? Le monde est petit...

Voir mon article dans mon blogue: http://www.google.ca/url?q=http://famillegerdel.canalblog.com/archives/2006/02/16/index.html&ei=qjhYS7G1NIbGlAf5uJX_Aw&sa=X&oi=spellmeleon_result&resnum=2&ct=result&ved=0CAsQhgIwAQ&usg=AFQjCNHh0o1EQj0dpsxbyXCMxYjTX-rtHg

Beo a dit…

Anne * Oui Dany se démène vraiment, en fait il fait le maximum qu'il peut faire.

Si les secousses peuvent cesser.... ça va les aider!

Je la trouve tellement fine Michaëlle, tu as eu vraiment de la chance de la cotoyer à l'école!