mardi, novembre 17, 2009

Vaccins et procédures

Partant du fait inéluctable que rien n'est parfait en ce bas-monde, il demeure que certaines attitudes voulant vanter la presque perfection se plantent royalement!

Les critiques sur les différents systèmes de santé fusent dans tous les pays. C'est toujours mieux ailleurs.

En cette période de crise et surtout de vaccination intensive et intensivement conseillée, les différentes instances réussissent plus ou moins à faire passer l'idée comme l'application qui parfois est bien boîteuse ou pénalisante au lieu d'être une simple application du vaccin protecteur.

Alors que je comprends que la démarche est assez bien encadrée au Québec, dans des Centres de vaccination où tout est prévu, je constate qu'à Lausanne par exemple, une pédiatre a travaillé tout son samedi, avec l'aide de 2 assistante pour recevoir une trentaine d'enfants à risque. Elle prévoit travailler jusqu'à 22 heures cette semaine.

Vous comprendrez que les patients doivent référer à leur médecin traitant. Que ces même médecins qui font déjà des horaires très chargés doivent ajouter tout ça à leurs journées normales.

Ces mêmes médecins ont appris à la dernière minute qu'ils auraient cette surcharge de travail. La deuxième injection prévue pour les mêmes patients n'arrange rien et on se demande pourquoi des centres de vaccination ne sont pas offerts ou même directement dans les écoles?

Dois-je ajouter que la visite au médecin a un coût pour le patient, ainsi que les vaccins.

J'ai vraiment l'impression que malgré l'annonce de ces dispositions, on fait du cas par cas pour réaliser le tout.

Les autorités disent envisager de modifier la démarche si elles constatent que ça ne va pas... d'ici là: c'est déjà la grogne chez les médecins et je les comprends!

12 commentaires:

Shandara a dit…

vouais... toute une surcharge de travail. Ici ils ont même engagé des infirmières à la retraite pour aider avec les vaccins.

Bon nous c'est pas avant début décembre de toute façon.. on a le temps!

Beo a dit…

Shandara * Je viens de lire qu'ici, ils offrent le vaccin aux fonctionnaires et aux ambassadeurs.... l'armée s'occupera d'eux.... et gratuitement!!!!

Dans l'article: ils mentionnent bien que ce n'est pas un traitement de faveur.... c'est quoi alors????

Ophélie a dit…

Après quelques ajustements, le système instauré au Québec fonctionne bien je crois. Ma fille a été vaccinée dimanche en fin de journée et tout s'est déroulé en 45 minutes, sans que nous ayons fait la file une seule seconde. Je suis en bonne santé et j'attends mon tour, mais je suis persuadée que ça va continuer à s'améliorer jusqu'à ce que tous ceux qui le désirent soient vaccinés.

Etolane a dit…

C'est vraiment pas la même politique. Cela ne m'étonne guère mais te feras-tu vacciner?

Beo a dit…

Ophélie * C'est exactement ce que je constate quand je regarde les infos et sauf l'épisode Dubois, tout a l'air de bien se passer.

Petite question: tout est gratuit?

Beo a dit…

Etolane * Moi je trouve que c'est très mal organisé à cause de la non-centralisation. Autrement-dit: c'est à chaque canton à décider de ses procédures.

N'empêche que la Suisse a acheté presque le double de doses que le nombre de sa population et que le quidam passe à la caisse pour en profiter!

Je n'ai pas prévu de me faire vacciner et présentement je combat un gros rhume, après avoir eu une gastro.... On verra parce que pour moi aussi ça irait en décembre.

Et toi? Tu as arrêté ton idée sur le sujet?

coco a dit…

Dans ma ville, nous ne savons pas exactement où se faire vacciner. Rien n'est vraiment défini.
Mon beau frère, travaillant pour la ville, devrait se faire vacciner à 80kms de chez lui alors qu'à 10kms, il y a un centre de vaccination !! Ce sont les consignes qu'ils ont eu de leur hiérarchie. Faire 160kms pour un vaccin, c'est exagéré.

Beo a dit…

Coco * C'est vraiment n'importe quoi!

Se faire vacciner ne devrait pas tenir de l'épreuve, ni du parcours du combattant. C'est déjà quelque chose de prendre la décision....

Je regarde justement un documentaire suisse sur le sujet et ils disent que 80% des Suisses ne désirent pas recevoir ce vaccin.

C'est un énorme pourcentage!

Mamounia a dit…

Et beh, moi qui pensait que c'était pénible ici, il y'a pire ailleurs! La prochaine étape : ils vont déplacer tous les élèves du primaire en autobus dans des écoles secondaires ou des centres de vaccination pour qu'ils aient le vaccin. Les profs sont tellement "heureux" :-S

Et oui, c'est gratuit (enfin, tout est relatif, on verra le coût sur nos prochains impôts!)

Beo a dit…

Mamounia * Oui, on dirait bien que tout se passe normalement au Québec et c'est tant mieux.

Je viens d'apprendre qu'on ne payait pas le vaccin en soi par ici mais bon.... quand on sait qu'on paye la visite au médecin....

Est-ce que ton dépapounné se fait vacciner en France????

Ophélie a dit…

Oui Beo, la vaccination est totalement gratuite au Québec (ben enfin, on finira bien par payer indirectement d'une manière ou d'une autre, c'est une opération de plusieurs millions...).

Beo a dit…

Ophélie * Bien! C'est de grands frais pour les gouvernements, mais moins que si tout le monde se retrouve en quarantaine...