dimanche, novembre 01, 2009

Harvey Milk

Jeudi soir, sur la 2e chaîne francophone de la télé suisse, il y avait L'âge des ténèbres de Denys Arcand. Je l'ai regardé et je suis franchement restée sur ma faim.

Je veut bien croire qu'il fallait rendre convenablement la vie plate du principal personnage mais les grains de folies qui faisaient ses fantasmes n'étaient pas à la hauteur de la folie intégrante de Labrèche, dommage.

J'ai de loin préféré mon film du vendredi soir:

Harvey Milk:

Le film retrace les huit dernières années de la vie d'Harvey Milk. Dans les années 70, il fut le premier homme politique américain ouvertement gay à être élu à des fonctions officielles, à San Francisco en Californie.
Son combat pour la tolérance et l'intégration des communautés homosexuelles lui coûta la vie. Son action a changé les mentalités, et son engagement a changé l'histoire.
Il fut assassiné en 1978, ainsi que le maire de la ville.





Tous les acteurs sont crédibles et prise au jeu, même si la chute finale est devinée à l'avance; c'est quand même en larmes que j'ai regardé le visage des personnes réelles qui ont inspiré ce film.

J'ai particulièrement aimé la reconstitution des années 60-70. Le sujet, très sensible à l'époque l'est encore tout autant dans certains pays et pour certaines personnes.


Ce film a bien mérité ses 8 oscars et toutes les autres distinctions qu'il a reçu.

10 commentaires:

Dr. CaSo a dit…

J'ai beaucoup aimé ce film moi aussi! Très bien joué, très bien fait, et très intéressant!

Beo a dit…

Dr.Caso * C'est rigolo parce qu'au début de sa carrière, Sean Penn m'énervait un peu, plus il prends de la bouteille, plus je suis admirative devant la palette variée de son jeu.

Venise a dit…

Je me demande si Harvey Milk est ou va être disponible de ce côté-ci. Il m'intéresse.

Et pour ce qui est de L'Âge des ténèbres, c'est effectivement un film Arcand pas très marquant.

Beo a dit…

Venise * C'est un film d'Hollywood.... je ne vois pas pourquoi il ne serait pas disponible au pays.

Pour le film d'Arcand: je trouve le rendu de l'incommensurable platitude de la vie de ce fonctionnaire très bien rendu. C'est la folie qui manque. Quand on connais la propension naturelle pour la folie pure de Labrèche.... il a dû être freiné j'imagine :) Et c'est ça que je trouve dommage.

Joey a dit…

HEy, je viens de découvrir ton blog donc je te laisse un petit commentaire pour te dire qu'il me semble bien sympa.

En ce qui concerne Harvey Milk, j'étais allée voir le film au cinéma et je n'avais pas été déçue ! Sean Penn est vraiment époustoufflant dans ce rôle et j'ai trouvé le film orginal ce qui m'a beaucoup plu. On comprend bien d'où viennent toutes les récompenses qu'il a reçu !

Gros bisous

Joséphine @ www.on-my-screen-tonight.blogspot.com

Beo a dit…

Bonjour Joey et bienvenue à toi par ici!

Oui c'est vraiment un excellent film, moi quand c'est une biographie: j'aime bien oublier que ce sont des acteurs et me croire dans la vie réelle des protagonistes.

JvH a dit…

J'ai moi aussi beaucoup aimé le film de Harvey Milk... à part la mise en garde au début (je ne sais pas si elle se trouve sur tous les DVD, mais elle était en anglais) qui dit que les studios qui ont produit le film ne partagent pas certaines des idées qui s'y trouvent exposées. Ce genre de commentaire serait plus à sa place au début d'un film violent, ou d'un film de guerre!!!

Beo a dit…

JvH * Je n'ai absolument pas remarqué cette mise en garde, j'étais peut-être inattentive... j'ai encore le DVD: je peut contrôler.

Ils se protègent les studios, mais je suis de ton avis: bien d'autres films auraient besoin de cette mise en garde :(

Alcib a dit…

Je ne l'ai pas vu, mais des amis l'ont vu, au cinéma, à Montréal, et ils l'ont beaucoup aimé.

Beo a dit…

Alcib * C'est vraiment un film magnifique. Personnellement je me disais: ils ne vont rien m'apprendre que je ne sais déjà, mais c'est tellement bien fait et bien joué qu'on s'y croit.

Je suis bien contente de l'avoir loué :)