mercredi, février 17, 2010

EPFL , Centre d'apprentissage

Une nouvelle partie du site de l'EPFL - école polytechnique fédérale de Lausanne-, sera inaugurée lundi prochain après plus de 30 mois de travaux.

J'ai vu les débuts du chantier et d'après les croquis qu'on nous avaient montrés, c'était un peu difficile d'imaginer le rendu final. C'est tout simplement époustouflant!

Bibliothèque, restaurants, espaces de travail et auditorium s'y côtoient sur une surface continue de 20'000 m2.

Les deux architectes, Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa, ont exprimé cette ouverture de la science sur la société par un espace grand ouvert, des parois entièrement vitrées et quatorze «patios» de formes et dimensions différentes. Les collines formées par ces ondulations créent des espaces distincts sans qu'il soit nécessaire de les délimiter par des parois, explique Kazuyo Sejima, la conceptrice japonaise.

Le résultat final est un ouvrage de formes simples, épurées, mais «qui cache un mille-feuille de complexités», souligne Francis-Luc Perret, vice-président de l'EPFL chargé de la planification et de la logistique. «La statique était un vrai défi». Les ingénieurs civils ont dû développer des techniques inédites pour réaliser cette immense vague de béton à première vue «inconstructible».

Des «sentiers» serpentent sur des pentes pas si douces. Ils permettant réduire la déclivité du cheminement aux 6% prescrits par les normes architecturales suisses.

Le site est immense, l'équivalent de quatre stades de football. Pourtant le visiteur ne se sent pas perdu et s'oriente facilement. Les nombreuses ouvertures offrent des perspectives intéressantes sur le bâtiment, mais aussi sur le campus, le Léman et les Alpes.

La toiture, composée de bois et d'acier, est soutenue par des petits piliers blancs. Ces colonnes se fondent dans l'ensemble, plafonds et mobiliers étant également immaculés et le sol couvert de moquette gris clair. Seules taches de couleur: des poufs ronds disposés en grappe invitent au repos.

Dès lundi, les 7000 étudiants et 4000 chercheurs s'approprieront ce nouvel espace. Mais le Learning Center sera aussi ouvert au public. Tout le monde pourra y emprunter quelques-uns de 500'000 volumes de la bibliothèque, consulter des documents multimédia, boire un café ou simplement s'y promener. Il sera accessible tous les jours de 7h à minuit.

Trois «ascenseurs inclinés» permettent de se jouer de ces difficultés. «Nous avons discuté durant huit mois avec les principales associations de personnes handicapées pour adapter le bâtiment à leurs besoins», précise Francis-Luc Perret.

Source: 20 Minutes.

10 commentaires:

Diane a dit…

Wowww, c'est bien beau, nouveau, beau style particulier qui plaît et ça devrait être des plus fonctionnels en plus. Une bonne main d'applaudissement!!!!

Beo a dit…

Diane * Je ne passe plus devant aussi souvent qu'avant mais je pense bien que je vais me forcer pour aller voir ça de plus près ;)

C'était un vrai défi architectural.

coco a dit…

Cela donne envie de vouloir réétudier. Vu d'en haut on dirait un morceau de gruyère avec les trous. C'est un clin d'oeil à la Suisse de la part des architectes ?

Beo a dit…

Bien vu Coco! Oui, c'est un clin d'oeil sympa non?

Par contre: c'est l'emmenthal qui a des trous.... pas le gruyère, hu hu!

coco a dit…

Désolée pour le fromage. Il est vrai que je ne fais pas attention aux petits trous. ;-)

Beo a dit…

Coco * Si seulement t'étais la seule à confondre, hihihihihi!

C'est une légende urbaine répandue de par le Monde!

Ô. d'Evian a dit…

Très design, j'aime beaucoup.

Beo a dit…

Ò D'Évian * Oui, et très aéré, tout est d'une seule pièce sans aucuns murs.

Il faut que j'aille voir ça de plus près.

C'est drôle parce qu'il y a un article dans le journal dominical avec une belle photo où l'on voit que le toit est tout bleu.....

JvH a dit…

Ça a l'air magnifique! Il faut que tu ailles voir ça pour nous faire un petit reportage, à nous, pauvres expatriés! :)

Beo a dit…

JvH * Tu as bien raison, il faudra que je trouve un moment et d'ici là.... je cherche un point de vue pour faire des photos parce que c'est pas évident...